TEST ULTRA HD BLU-RAY : Valerian et la Cité des Mille Planètes (Valerian and the City of a Thousand Planets)


Valerian et la Cité des Mille Planètes Europa

B Ultra HD Blu-ray 2160p 2.35:1 - Cinémascope HEVC DI - 2K

Version Anglaise Dolby Atmos - Dolby True HD 7.1 4.5 Mb/s

Version Française Dolby Atmos - Dolby True HD 7.1 4.5 Mb/s

Autres pistes Aucuns
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 04/12/2017
Awards Aucun

Le test

Valérian et la Cité des milles planètes signe pour le studio Europacorp sa première incursion dans l'univers de l'Ultra-HD. Capté en numérique avec une caméra Arri Alexa XT, le film a bénéficié d'un master intermédiaire 2K. Fait étonnant, d'autant plus sur une oeuvre comme Valérian attendue également au tournant pour cet aspect, le disque n'embarque ni la technologie HDR, ni Dolby Vision. La partie son, en revanche, se montre très complète avec la présence de deux pistes Dolby Atmos, aussi bien pour la version originale que française.

Pour revenir un instant sur l'absence de la technologie HDR, il est à noter que cette lacune ne concerne que la version française distribuée par Europacorp en France. Faute de temps, le studio n'aurait pas eu le temps d'ajouter le procédé. De l'autre côté de l'Atlantique, l'édition américaine (Lionsgate Films) embarque bien le film en HDR (et Dolby Vision). Si l'intérêt vous gagne concernant la version de l'Oncle Sam, sachez cependant que côté son le disque fait l'impasse sur le mixage français Dolby Atmos, au profit d'une piste Dolby Digital 5.1.

En ce qui concerne l'image de cette édition Ultra-HD de Valérian, le rendu se montre très satisfaisant avec du mieux par rapport à la galette bleue du film. La définition est au rendez-vous avec un univers qui fourmille littéralement de détails, des décors aux costumes en passant par les visages. De ce côté, avec un Blu-ray déjà convaincant, le gap est principalement à trouver du côté de textures plus précises et de l'impressionnante profondeur de champ. Pour ce qui est de la colorimétrie, le résultat est tel que l'on salive à l'idée de voir le logo HDR apparaître en haut de l'image lors du lancement du visionnage... cela n'arrivera malheureusement pas. Reste cependant des couleurs vives, riches et variées, avec un ton réaliste. On note d'ailleurs une palette légèrement plus vive sur l'UHD par rapport au Blu-ray : l'ensemble est plus nuancé. Enfin le contraste est correct avec des noirs profonds et une belle luminosité. Un upscale de qualité donc, aux améliorations visibles.

La partie son n'est pas en reste avec deux pistes Dolby Atmos (TrueHD 7.1). Si globalement l'expérience est sensiblement équivalente entre la VF et la VO, on remarque quand même quelques petites différences.  Les voix et la musique sont plus prédominantes dans la version française, donnant un niveau sonore à la piste un peu différente de celle de la version originale. De même, certains effets Atmos de la version originale (les commentaires du vaisseau de Valérian par exemple) semblent moins localisés sur la VF. Outre ça, que vous optiez pour la langue de Molière ou celle de Shakespeare on reste sur un son précis qui joue de bout en bout avec les différents canaux, libérant avec intensité ses nombreux effets. On apprécie notamment la restitution de la musique composée par Alexandre Desplat. Les basses sont bien présentes et les quelques effets Atmos efficaces (la chute des vaisseaux au début du film).

Pas de bonus sur la galette : ils sont présents sur un disque Blu-ray à part, pour un total d'un peu plus d'une heure de suppléments revenant au travers de plusieurs modules sur l'élaboration du film.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.5 Version Française 5.5 11 / 12 11.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
22.5 / 24 Délaissé Intéressant dans son ensemble.

Par Pierre LARVOL

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests