TEST ULTRA HD BLU-RAY : T2 Trainspotting


T2 Trainspotting Sony Pictures

A-B-C | All Zones Ultra HD Blu-ray 2160p 1.85:1 - Panoramique HEVC DI - 2K

Version Anglaise Dolby Atmos - Dolby True HD 7.1 7.2 Mb/s

Version Française Dolby Digital 5.1 0.64 Mb/s

Autres pistes Allemand - Espagnol - Portugais - Autres
Sous-titres Français - Anglais sourds et malentendants - Autres
Sortie Blu-ray 12/07/2017
Awards Aucun

Le test

Il a fallu 21 ans à Danny Boyle pour donner suite à son chef-d’œuvre Trainspotting sur grand écran. Forcément les technologies ont évolué entre-temps dans tous les compartiments et ne pourront pas plaire à tout le monde, surtout au fan de l’argentique. Au programme de cette édition UHD de Trainspotting 2, l’image tire profit d’un master intermédiaire 2K, la version originale embarque avec elle une piste Dolby Atmos tandis que la version française se contentera d’un pauvre Dolby Digital 5.1.

A l’écran, Trainspotting 2 se traduit par un rendu globalement bon. Après un comparatif avec l’édition Blu-ray offerte dans le boîtier, on constate que le piqué gagne quelques galons sans pour autant bouleverser, mais cela se voit de manière assez significative lors des séquences profitant d’une bonne dose de luminosité. Le gros plus vient tout naturellement de la fonction HDR exclusive au format UHD. Visuellement, on distingue une meilleure densité au niveau des couleurs très marquées (omniprésence du vert) et surtout, un traitement des noirs plus poussés. Le film se déroule assez souvent lors de séquences nocturnes ou à faible intensité lumineuse, ce qui amène globalement suffisamment de différences avec l’image Blu-ray en faveur de l’édition UHD. Trainspotting 2 contient également quelques images directement issues du premier film, il n’y a bien entendu aucune conséquence dramatique à cela, seul un petit choc –nostalgique- bien pensé. Au final, cette partie visuelle apporte certes son lot de petits plus mais ne transcende pas l’expérience. L’édition Blu-ray fait déjà très bien le boulot et ne souffre pas outrageusement face à cette édition Ultra-HD.

La section audio comporte deux changements majeurs vis-à-vis de l’édition Blu-ray dont les pistes sont encodées en 16 bits. Dans un premier temps, la version originale bénéficie d’un upgrade appréciable avec le codec Dolby Atmos et dans un deuxième temps, la perte du DTS-HD Master Audio 5.1 (assez significative à l'écoute) en version française au détriment d’un Dolby Digital 5.1 courageux mais inadmissible sur galette UHD. Pas besoin d’épiloguer sur ce point noir, le rendu est compressé et manque de précision en particulier dans les surrounds. Ce dernier détail permet de faire le lien avec la version originale et sa bascule -positive- en faveur du Dolby Atmos. Ici aussi, le rendu dans les enceintes arrière se veut plus précis et bien plus pêchu. Ça vaut pour la bande originale à la dynamique surpuissante et les effets d’ambiance. Pour le reste, les voix sortent avec aisance et le mixage se veut bien travaillé. Malheureusement pour nous, il nous a été impossible d’écouter le film en Atmos mais seulement en Dolby TrueHD.

Pas de suppléments sur la galette.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 2 8 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
18 / 24 Délaissé Intéressant dans son ensemble.

Par Sylvain Camps