TEST ULTRA HD BLU-RAY : Star Trek Sans Limites (Star Trek Beyond)


Star Trek Sans Limites Paramount

A-B-C | All Zones Ultra HD Blu-ray 2160p 2.35:1 - Cinémascope HEVC DI - 2K

Version Anglaise Dolby Atmos - Dolby True HD 7.1 4 Mb/s

Version Française Dolby Digital 5.1 640 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 17/12/2016
Awards Aucun

Le test

Troisième épisode de la nouvelle saga Star Trek initiée par J.J. Abrams, Sans Limites (Beyond) s'est évidemment offert une édition Ultra-HD à l'occasion de sa sortie dans les bacs. Capté avec une caméra Arri Alexa XT, le film délaisse définitivement le format argentique pour passer au numérique. Tirant profit d'un master intermédiaire 2K upscalé, l'UHD propose comme les précédents épisodes une piste Atmos pour la version originale et un simple mixage Dolby Digital 5.1 pour la langue de Molière.

Côté image, on est face à un rendu de qualité. Le piqué est évidemment très bon et la définition excellente. Tout est fin, des nombreux visages en passant par les différents décors. Une précision qui atteint aussi les costumes. Les scènes de destructions s'avèrent également très impressionnantes, avec un haut niveau de détails lors des explosions. En ce qui concerne l'apport de la technologie HDR, il est perceptible : les couleurs se montrent plus vivantes et variées. On retient d'ailleurs un rouge marqué et un bleu correctement nuancé (le réacteur de l'Entreprise). Un ensemble plus réaliste qui baigne, notamment sur la planète où s'échoue le vaisseau, dans une belle lumière. Le contraste est solide, avec des noirs profonds pratiquement jamais défaillants. A noter qu'un très léger grain est présent, surtout visible dans les arrières plans. Une amélioration correcte du Blu-ray.

Pour ce qui est du son, la recette est désormais connue : la VF au format Dolby Digital 5.1 ne peut rivaliser avec la piste Atmos de la version originale. Moins ample et naturelle, elle perd énormément en intensité, tout en conservant des effets acceptables et un doublage toujours audible. Il est clair cependant que la version à favoriser reste la VO, bien plus immersive. Un son très bien mixé qui exploite toute la scène sonore : les différents canaux sont tous régulièrement sollicités, autant pour faire vivre la musique que les différents effets. Outre quelques passages peut-être un peu sourds au vu de l'intensité visuelle, la piste s'avère franchement efficace.

Pas de bonus sur la galette.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.8 Version Française 1.5 7.3 / 12 11.3 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.6 / 24 Délaissé Intéressant dans son ensemble.

Par Pierre LARVOL