TEST ULTRA HD BLU-RAY : Collection Aventure Extreme (Extreme Adventure Collection)


Collection Aventure Extreme Universal

A-B-C | All Zones Ultra HD Blu-ray 2160p 1.78:1 - Panoramique HEVC DI - 4K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 4 Mb/s

Version Française DTS 5.1 0.768 Mb/s

Autres pistes Anglais
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 29/11/2016
Awards Aucun

Le test

Disponible depuis juillet dernier au pays de l’Oncle Sam, la collection « Extrême » débarque chez nous en cette fin d’année. Au programme de ce Blu-ray UHD, trois documentaires captés en IMAX tournant autour du Grand Canyon, de l’espace et des tornades. Précisons, avant de nous attarder plus longuement sur l’aspect visuel et sonore de chacune des vidéos, que le disque n’incorpore pas le procédé HDR. Inutile donc de chercher pourquoi votre télévision ne reconnaît pas la technologie, c’est tout simplement parce que la galette fait l’impasse dessus : une absence qui n’entache heureusement pas le rendu de la collection. Côté son, on retrouve trois pistes DTS-HD 5.1 pour les versions originales et le même nombre de pistes dans la langue de Molière au format DTS cependant.

 

Au cœur des tornades (durée : 43 minutes)

Image : 3.2/4 - Son VO : 2/2 - Son VF : 1/2

L’image de ce premier documentaire s’en tire honorablement, malgré des lacunes bien visibles. Le piqué est correct et la définition généralement au rendez-vous. Les plans, qu’ils soient larges ou plus serrés, bénéficient d’un bon niveau de détails, ce qui ne manque d’ailleurs pas d’impressionner lorsque la tempête approche et que les éléments commencent à s’envoler. Les couleurs, naturelles, se montrent justes. Moins bon élève, le contraste trop appuyé fait parfois barrage à la définition, limitant la lisibilité de certaines scènes vers la fin. Autre regret, le bruit vidéo un peu trop présent dans les endroits sombres : cela donne alors à l'image un côté granuleux (à 12 minutes 10 du documentaire notamment).

En ce qui concerne la partie son, la piste originale DTS-HD 5.1 fait vivre avec force cette incroyable chasse aux tornades. Le commentaire de Bill Paxton, l’acteur du sympathique Twister, s’entend clairement dans un ensemble immersif et équilibré. Le mixage utilise efficacement les canaux pour faire ressortir de manière réaliste les différents effets : que cela soit l’orage ou encore les véhicules, on note une belle spatialisation des bruits. Bien qu’utilisant moins brillamment le canal LFE, la piste française en DTS 5.1 s’avère malgré tout relativement convaincante.

 

Le Grand Canyon (durée : 45 minutes)

Image : 4/4 - Son VO : 1.7/2 - Son VF : 1/2

Avec ce second documentaire (master intermédiaire 8K), on atteint assurément le Nirvana du disque. Ciselée, l’image dispose d’un piqué réellement impressionnant. D’une netteté remarquable, la définition ne peine jamais à faire apparaître avec précision la majestueuse vallée américaines. La non-présence de la technologie HDR se fait très vite oublier tant les couleurs s’avèrent excellentes : vives, elles font vivre avec beaucoup d’intensité les décors naturels (on pense surtout à l’eau de la rivière, incroyable de réalisme) et les objets. Une image lumineuse, colorée et contrastée : une véritable invitation au voyage.

Côté son le mixage original DTS-HD 5.1 offre un rendu tout à fait correct, à défaut de plus la faute à un léger déséquilibre sonore à quelques endroits du documentaire. C’est au début que l’on retrouve la plus grande maladresse de la piste : le mixage met un peu trop en avant la belle musique d’introduction. Le volume, par la suite, redevient plus modeste. Dans l’ensemble on reste face à une piste efficace qui n’hésite pas à utiliser les différents canaux pour mieux nous immerger. La voix de Robert Redford, notre guide dans le Grand Canyon, ne manque pas de clarté. Pour ce qui est de la VF en DTS 5.1, même remarque qu’avec le précédent documentaire : les basses sont moins présentes, sans que cela gêne pour autant fondamentalement l'écoute.

 

Les mystères de l'univers (durée : 36 minutes)

Image : 3.5/4 - Son VO : 1.8/2 - Son VF : 1/2

Dernier documentaire du disque, Les mystères de l’univers propose une image relativement solide, mais pas sans défauts. La définition, excellente, permet de profiter d’un haut niveau de détails. Sur Terre comme sur Mars, on apprécie la richesse visuelle des environnements. L’image affiche des couleurs profondes et nuancées qui font vivre les nébuleuses de l’univers d’une belle manière (à 15 et 30 minutes du documentaire). Les noirs se montrent également convaincants, excepté à un ou deux moments où ils se montrent trop lumineux. On regrette de même la présence de petits points blancs sur une scène (la première utilisation du télescope).

La piste originale DTS-HD 5.1 nous propulse avec puissance dans le cosmos en jouant avec l’espace sonore. C’est avec pertinence que les différents canaux sont sollicités : les effets ne manquent pas dans le documentaire. La musique, assez importante, dispose d’une belle présence. Enfin les voix sortent correctement. La piste française DTS 5.1 fait toujours correctement son office, tout en souffrant d’un manque de basse.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.5 Version Française 3 8.5 / 12 10.7 / 12
Verdict Bonus Artistique
19.2 / 24 Délaissé Intéressant dans son ensemble.

Par Pierre LARVOL