TEST ULTRA HD BLU-RAY : Jupiter : le Destin de l'Univers (Jupiter Ascending)


Jupiter : le Destin de l'Univers Warner Bros

A-B-C | All Zones Ultra HD Blu-ray 2160p 2.40:1 - Cinémascope HEVC DI - 2K

Version Anglaise Dolby Atmos - Dolby True HD 7.1 8.8 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 7.1 4.5 Mb/s

Autres pistes Allemand - Espagnol - Autres
Sous-titres Français - Anglais sourds et malentendants - Allemand - Espagnol - Autres
Sortie Blu-ray 12/10/2016
Awards Démo Son VO

Le test

Le dernier film des sœurs Watchowski nous avait presque totalement conquis en Blu-ray. Presque car la présence du Dolby Digital officiant sur la version française était d’une piètre qualité. Aujourd’hui, avec l’arrivée du format UHD, une nouvelle chance est donnée au film Jupiter: le destin de l’univers. Cette édition 4K profite d’un DI 2K et se voit greffer une toute nouvelle piste DTS-HD Master Audio 7.1 pour la version française.

Pour ce test, nous avons comparé l’image UHD à celle du Blu-ray upscalée en 4K.

Passé un menu plus clinquant visuellement parlant que sur l’édition Blu-ray (voir photos), le film se lance dans un espace infini où la différence avec la version 1080p peine à se distinguer. Puis arrive la séquence des parents de Jupiter pour que le verdict devienne irrévocable, il va falloir s’accrocher pour rêver. La fonction HDR si salvatrice jusqu’ici se veut trop timide. Son apport est plus limité qu’a l’accoutumée et peine à embellir l’image. C’est d’autant plus regrettable que le film propose de nombreuses séquences dans l’obscurité.

Fruit d’un DI 2K, la copie vidéo gonflée artificiellement se limite à quelques plans trop rares pour décupler la sensation de volume vidéo. Certes, c’est bien détaillé et la profondeur est là, mais le Blu-ray faisait déjà aussi bien.  C’est finalement vers le BT.2020 que se trouve le seul véritable point de satisfaction. Les couleurs primaires (RVB) sont en effets n peu plus démonstratives, à la manière du cyan plus intense que l’édition BR. La photo ci-dessous en atteste.

 

Direction l’audio maintenant avec une toute nouvelle piste HD pour notre chère version française. Cette piste DTS-HD permet à la VF de prendre du galon et de venir titiller la VO avec une dynamique qui gagne en intensité, une précision de haute-volée et surtout, un rendu des voix plus harmonieux avec l’activité tri-frontale. Néanmoins, on reste un cran en dessous de la foudroyante piste Atmos US. Cette dernière reste toujours la piste à privilégier pour une expérience ébouriffante.

 

Du coup, est-ce un semi-échec ? Le Blu-ray avait-il placé la barre trop haute ? Un peu des deux, dirons-nous. Concrètement, si vous possédez le film en Blu-ray et que la version originale est votre écoute habituelle, il est inutile de franchir le cap. Dans le cas contraire, l’image est de très grande qualité mais peu démonstrative pour du 4K et profite d’une piste DTS-HD pour la version française.

 

Suppléments à retrouver sur l’édition Blu-ray.

 

P.S: Étant dans l’incapacité de pouvoir fournir des captures 100% techniques, nous avons tout de même réalisé 4 prises photographiques (1 et 3 : UHD / 2 et 4 : Blu-ray) qui permettent de se rendre compte du changement malgré leur côté bricolage.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 5 11 / 12 8.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
19.5 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Sylvain Camps