TEST ULTRA HD BLU-RAY : Gatsby Le Magnifique (2013) (The Great Gatsby (2013))


Gatsby Le Magnifique (2013) Warner Bros

A-B-C | All Zones Ultra HD Blu-ray 2160p 2.40:1 - Cinémascope HEVC DI - 2K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 3.1 Mb/s

Version Française Dolby Digital 5.1 0.448 Mb/s

Autres pistes Allemand - Autres
Sous-titres Français - Allemand - Espagnol - Autres
Sortie Blu-ray 12/10/2016
Awards Aucun

Le test

Après nous avoir régalé en 1080p avec Gatsby le magnifique, Warner Bros s’est décidé à donner une nouvelle chance au film de Baz Lhurmann mais cette fois-ci en Ultra-HD. Une joie en demi-teinte quand l’on sait que le matériel destiné à la fabrication n’est autre qu’un DI 2K. Néanmoins, une image gonflée artificiellement avec sérieux peut avoir de (très) bons résultats comme en témoigne notre récent test de Warcraft : Le Commencement. La partie audio ne propose aucune surprise : on a le droit a du DTS-HD Master Audio 5.1 pour la version originale et du Dolby Digital 5.1 pour la version française.

Pour ce test, nous avons comparé l’image UHD à celle du Blu-ray upscalée en 4K.

Dès l’introduction du film, le premier élément à se distinguer est la forte présence du cyan. Quand on effectue le comparatif avec l’édition Blu-ray, il devient évident que l’étalonnage colorimétrique de l’édition Full-HD manquait d’équilibre. Aujourd’hui, l’histoire est réglée et il n’y a qu’à lancer le film pour en être convaincu. Si l’arrivée sur le château marque le coup instantanément, le rendu du ciel avec une averse de flocons de neige peu après achève notre sentiment. A ce titre, il est amusant de constater comme l’abondance de flocon est largement plus distinguable en UHD. En Full-HD, c’est déjà moins évident.

En ce qui concerne la fonction HDR, cette dernière apporte son savoir-faire afin de densifier les rendu, amoindrir les effets agressifs, comme l’éclairage du phare en ouverture et autres folies visuelles véritables marques de fabrique du metteur en scène australien. Concernant l’apport de la 4K a proprement dit, l'’image gagne légèrement en piqué, les arrières plans prennent un peu de volume, mais on est loin du gain recherché.

Une fois encore, c’est l’apport du duo BT2020/HDR qui donne une avance certaine à l’image Ultra-HD.

La rubrique sonore effectue un simple copié/collé de l'édition Blu-ray, ne cherchant même pas à donner une nouvelle écoute à la version française. Bloquée à seulement à 448 Kb/s, elle sonne à l’identique en... DVD! Notez que la piste allemande est bien en DTS-HD Master Audio comme la version originale. Le rendu est comme prévu à savoir, festif, bien équilibré, profitant de bonnes subtilités spatiales et d'un rendu très propres des voix. La version originale est clairement la version à privilégier malgré une courageuse version française.

Suppléments à retrouver sur le disque Blu-ray.

P.S: Étant dans l’incapacité de pouvoir fournir des captures 100% officielles, nous avons tout de même réalisé deux prises photographiques (1-UHD / 2-Blu-ray) qui malgré leur non-authenticité, permettent de se rendre compte du changement.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 2 8 / 12 9 / 12
Verdict Bonus Artistique
17 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Sylvain Camps