TEST ULTRA HD BLU-RAY : Kingsman : services secrets (Kingsman: The Secret Service)


Kingsman : services secrets 20th Century Fox

A-B-C | All Zones Ultra HD Blu-ray 2160p 2.39:1 - Cinémascope HEVC DI - 2K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 7.1 7 Mb/s

Version Française DTS 5.1 0.768 Mb/s

Autres pistes Français
Sous-titres Français - Anglais
Sortie Blu-ray 29/03/2016
Awards Aucun

Le test

Remarqué grâce à la qualité de son Blu Ray, le très bon Kingsman : Services Secrets s’était offert fin mars dernier une édition UHD à l’occasion du lancement du support. Tourné en 2.8K à l’aide d’une caméra ARRI Alexa, le film avait finalement bénéficié en salle d’un DI 2K. Un matériau de base qui, malgré son origine, gagne réellement au change : entre la résolution 4K et l’apport de l’HDR, il s’agit d’une vraie évolution côté image.

Si on pouvait redouter le rendu de cet UHD, la faute à un (excellent) master intermédiaire de résolution 2K uniquement, les premières minutes du film rassurent immédiatement : si ce n’est pas une véritable claque, c’est en revanche un grand bond en avant par rapport à sa précédente édition. Pratiquement tout est sublimé dans cette version, du contraste à la définition. L’image est extrêmement détaillée, le découpage précis et les couleurs assurément plus vives. Mieux encore, la fonction HDR fait apparaître des détails que l’on ne faisait que deviner en Blu Ray : avec un contraste plus marqué, le film affiche des noirs profonds et une belle luminosité. Il suffit de voir la scène en chute libre pour se convaincre que l’image est relativement inédite. De même en ce qui concerne les visages, entre un haut niveau de détails et une palette colométrique plus riche, l’apport est loin d’être négligeable. Si le film tient la dragée haute sur presque toute sa durée, certains moments se montrent cependant un peu moins flatteurs : la scène où Eggsy prend l’ascenseur du magasin perd par exemple en réalisme, la faute à un découpage faisant un peu trop apparaître la présence d’un fond vert. La scène de l’église, pourtant attendue au tournant, souffre de son côté d’un piqué moins intense. Rien de bien dramatique heureusement, l’image de cette édition UHD prouvant à elle seule qu’une copie 2K peut très bien offrir un rendu de grande qualité une fois transposée en 4K.

Côté son, on est en terrain connu : les pistes sonores sont les mêmes que celles présentes sur le Blu Ray du film. On retrouve ainsi une version originale en DTS-HD 7.1 et une version française en simple DTS 5.1. Sans grande surprise, l’intensité et l’amplitude sonore de la piste anglaise fait de cette dernière celle à favoriser. La musique, réellement importante, dispose notamment d’une belle puissance. Si on pourra regretter quelques passages où les voix manquent de clarté, le mixage ne peine vraiment qu’en de très rares cas dans l’ensemble. La version française rempli correctement son office avec le débit qui lui est offert, sans atteindre évidemment la richesse de la VO.

Comme souvent malheureusement avec les galettes UHD, il faudra se diriger vers la copie Blu Ray pour pouvoir regarder les suppléments du film. On retrouve ainsi un making-of très complet d'un peu plus d'une heure qui revient sur de nombreux aspects de l'oeuvre, des galeries d'images et une bande annonce du film.

Les notes

Piste 1 Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 5 11 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
22 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Par Pierre LARVOL