TEST BLU-RAY : Saw


Saw Metropolitan Export

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique VC-1 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 6.1 4 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 6.1 3.5 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 22/10/2008
Awards Démo Son VO

Critique image

Le choix artistique très "grade", avec son grain omniprésent, pourra irriter les fans absolus de l'image sans défauts. Du coup, le piqué et le découpage on du mal à se maintenir à cause de sources lumineuses assez faibles, dégageant un flouté très désagréable. Coté colorimétrie délavée, rien à redire, et l'accent mis sur le jaune/verdâtre rend l'atmosphère encore plus amorphe. Le contraste, quand à lui, manque de profondeur, et des défauts de compression apparaissent chez Adam.


Critique sonore

Avec deux mixages très proches, l'ensemble acoustique appuie confortablement le ressenti porté à l'écran. La version française envoie du lourd avec ses basses et ses effets puissants. La spatialisation est par moment assez jouissive, surtout lors de certains tournoiements. Mais les joyeusetés ne s'arrêtent pas là, car la version originale est un cran au dessus par son mixage plus pointu sur la scène arrière. Il ne sera donc pas rare d'avoir plus de dialogues sur les surrounds. De plus, cette piste dégage une sensation élargie sur la gestion des basses et des effets.


Conclusion technique

Ce blu-ray signé Métropolitan arrive à rendre la patte artistique plus avantageuse sur le plan visuel que la version DVD, sans pour autant atteindre un niveau qualitatif suffisant. Quand à la partie sonore, la version originale est un pur régal, et en 6.1 de surcroit !


Suppléments

Pas des plus sensationnel : - Dissection du scénario au tournage (36'08) - Contre enquête sur le tueur au puzzle (14'27) - Le storyboard animé (02'23) - Le court métrage original de Saw (09'25) - Billy le pantin (02'18) - Saw en 60 sec (01'03) - Bande annonce Interactivité: - 2 commentaires audio.


Critique artistique

On peut qu'être fort déçu par le choix des protagonistes du huit clos, Adam et Lawrence, mais le reste des acteurs apportent plus d'équité à l'ensemble. Assez torturé par les choix imposés entre la vie et la mort, les instincts primaires finissent toujours par ressurgir, et le twist final laisse pantois...


Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 5.5 11.5 / 12 8 / 12
Verdict Bonus Artistique
19.5 / 24 Délaissé Intéressant dans son ensemble.

Par Frédéric Tribolo

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests