TEST BLU-RAY : La Maison de la Mort (The Old Dark House)


La Maison de la Mort Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 1.37:1 AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 1.0 1.1 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 27/01/2021
Awards Aucun

Le test

Une restauration 4K très impressionnante...

Après les Américains avec Cohen en 2017 et les Britanniques avec Eureka en 2018, c'est à notre tour avec Carlotta de voir arriver la restauration 4K de La maison de la mort (The Old Dark House) en Blu-ray. A noter qu'en France, le film a été récemment édité par Elephant en janvier 2017, mais uniquement en DVD et à partir d'une copie plus ancienne et largement inférieure à ce que propose cette nouvelle restauration 4K (au-delà de la seule différence de support).

Pour un film de 1932, il faut en effet dire que le résultat est très impressionnant. En effet, le film retrouve une finesse et une propreté qui le fait paraître facilement 10 voire 20 ans plus jeune qu'il ne l'est. A quelques plans un peu plus épais près, le film a un rendu fin et naturel très appréciable, assez typique d'une belle restauration 4K effectuée à partir du négatif original. Les gros plans (captures 12 et 16) comme les plans d'ensemble (captures 9 et 14) offrent ainsi un très bon niveau de détails et une patine argentique ne paraissant jamais filtrée. Tout juste notera-t'on quelques fluctuations de densité, rares mais parfois assez intenses.

L'étalonnage est lui aussi très convaincant, un point important tant le film regorge de scènes sombres et qui auraient beaucoup souffert d'un rendu terne ou au contraire trop contrasté. La palette de gris est ici plutôt finement ajustée, conservant à la fois des noirs profonds mais sans boucher l'image et un rendu dynamique et lisible. Peut-être pourra-t'on simplement trouver les hautes lumières un peu limitées, mais c'est vraiment tout.

Enfin, l'image est très propre et le cadre très stable, avec simplement quelques rares fluctuations résiduelles de densité.

...mais une piste son beaucoup plus limitée.

La piste son est moins impressionnante que l'image. La piste sonne en effet très étriquée et trop claire et nasillarde, manquant cruellement de rondeur comme si les basses fréquences manquaient à l'appel. Les dialogues en souffrent comme les effets sonores, tandis que la musique a le souci un peu inverse, probablement parce que la très faible dynamique de la piste la cantonne à un rendu assez sourd. Heureusement, l'ensemble est très propre, sans défaut ni distorsion, et le mixage est équilibré et permet de suivre le film sans problème, mais il est clair que le résultat fait encore largement son âge.

Suppléments

Une édition un chouia légère, que ce soit par rapport à son équivalent américain que (surtout) son équivalent britannique. Outre la bande-annonce de la ressortie française 2019 du film (2 min 01, 1080p), on ne retrouve en effet que 2 bonus originellement inclus en 2017 par Cohen Films : une interview d'archives de Curtis Harrington sur la redécouverte du film (6 min 58, 1080i) et une interview récente de Sara Karloff (la fille de) sur la carrière de son père (14 min 45, 1080i).

Exit donc les 2 (3, même, en Angleterre) commentaires audio et l'essai vidéo britannique de David Cairns.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 8 8 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.5 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests