TEST BLU-RAY : Judo (Throw Down)


Judo Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Chinoise DTS HD Master Audio 5.1 5.2 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 4.5 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 27/01/2021
Awards Must Have

Le test

Une image très joliment contrastée et colorée...

Judo a été restauré en 4K par L'immagine Ritrovata récemment (2018 ou 2018), semble-t'il à partir du négatif original et le résultat, à quelques petites choses près, est particulièrement splendide à l'écran.

L'aspect extrêmement stylisé du film est reproduit de façon très convaincante, avec une précision et une définition régulièrement redoutables dans les plans larges (captures 3, 12 et 14) comme les plans plus serrés (captures 2, 10 et 13), et lumineux (captures 1 et 7) comme plus sombres (captures 4 et 9). Le niveau de détails est excellent et l'upgrade HD largement notable, faisant ressortir le travail sur la photo du film sans jamais perdre en détails. Le seul petit doute que l'on peut avoir est sur la présence assez variable du grain argentique au-delà des conditions de tournage et choix esthétiques/techniques. Si on peut comprendre certaines remontées de grain, c'est l'aspect au contraire plus doux de plusieurs passages qui semble pointer une application légère mais détectable d'un peu de dégrainage. Rien de gênant dans l'ensemble, mais on a connu patine argentique plus marquée.

L'étalonnage est probablement l'aspect le plus impressionnant de la restauration tant il se joue des styles du film et ses éclairages colorés pour mieux retranscrire une image saturée et contrastée mais toujours lisible. Si les scènes de jour sont relativement neutre et assez classiquement (mais efficacement) convaincantes, les scènes éclairées de façon plus typées (captures 2 et 13) ou avec beaucoup de zones d'ombre (captures 4, 6 et 9) sont restituées de belle manière, avec un bon équilibre des couleurs mais sans pour autant renier les éclairages "néonesques" régulièrement utilisés. Aucune dérive n'est visible, mais ce n'est pas pour autant que le film en perd son identité chromatique.

Enfin, l'image est parfaitement propre et stable, et l'encodage ne montre aucune faiblesse.

...et 2 pistes 5.1 efficaces et convaincantes.

Léger avantage sonore à la VO. Non pas que la VF démérite fondamentalement. Elle offre en effet des prestations sonores de qualité, assez proches de celles de la VO, pour un rendu 5.1 plutôt efficace, tant dans sa dynamique, sa spatialisation que sa tonalité générale.

Cependant, à la comparaison, la VO parait plus ronde, un peu plus dynamique, avec des basses un peu plus marquée et un équilibre du mixage légèrement supérieur. Plus généralement parlant, cette VO permet un confort de visionnage particulièrement probant et est, toute comparaison mise à part, d'excellente facture.

Il est intéressant de constater que l'édition anglaise proposait, elle, uniquement des pistes 2.0 (cantonaise et anglaise), mais peut-être s'agit-il de pistes à décoder en Dolby ProLogic.

Suppléments

Il n'est pas toujours évident de récupérer les droits de ces bonus hong-kongais d'archives, mais Carlotta a pu, comme les Britanniques d'Eureka, obtenir ceux d'une longue interview d'époque de Johnnie To (40 min 03, 1080i upscalé) et du passionnant making of d'époque du film (10 min 54, 1080i upscalé). Deux documents appréciables car finalement assez faiblement promotionnels.

A cela s'ajoute la bande-annonce originale du film (1 min 56, 1080i upscalé).

On perd cependant les 2 commentaires audio inclus chez Eureka en Angleterre.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Chinoise 5.5 Version Française 5 10.5 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
21.5 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests