TEST BLU-RAY : La mariée est trop belle


La mariée est trop belle Pathé!

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.37:1 AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 1.3 Mb/s

Autres pistes Audio Description Français
Sous-titres Anglais - Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 21/10/2020
Awards Aucun

Le test

Une restauration 4K globalement très appréciable...

La mariée est trop belle a fait l'objet en 2019 d'une restauration 4K effectuée par L'immagine Ritrovata.

Dans l'ensemble, le résultat est très joli. L'immense majorité du film semble être tirée du négatif original et possède en tout cas une patine et un piqué qui y ressemble fortement, avec un grain argentique finement retranscrit, un délinéation très confortable et un très bon niveau de détails. Les plans serrés révèlent une jolie précision à travers les détails faciaux (capture 10) tandis que les plans plus larges soutiennent des décors et costumes très définis (captures 12 et 13). On s'étonnera d'autant plus de 2 brefs moments où l'image semble ostensiblement dégrainée (capture 14), d'autant qu'ils sont couplés à une faible luminosité et des noirs relevés, donnant une image particulièrement plate.

L'étalonnage, justement, porte assez nettement la patte du laboratoire, avec un rendu "velours" à la fois très agréable mais avec ses faiblesses dans les basses lumières. On retrouve en effet un niveau de noirs souvent limité, ce qui n'est pas gênant dans les passages lumineux, au contraire (captures 2, 11 et 13) mais donne une sensation d'une image voilée dès que la lumière se fait plus rare (captures 14 et 16). On aurait apprécié un contraste peut-être un chouia plus appuyé (il y a de la marge avant qu'il ne soit excessif) ou, en tout cas, des séquences de nuit un peu plus profondes, d'autant que les noirs sont décollés mais ne contiennent pas vraiment d'informations et sont donc plutôt plats. Bref, des gris bouchés. Légère déception là dessus.

Enfin, comme quasiment toujours avec le laboratoire, l'image a été nettoyée et stabilisée de fond en comble. L'encodage, lui, est parfaitement solide, y compris dans les aplats sombres résultant des choix d'étalonnage.

...mais une piste son moins convaincante.

Une piste son pas particulièrement mémorable. Elle souffre en effet de dialogues râpeux et accompagnés d'un léger souffle, ce qui date la piste d'autant plus qu'elle est autrement plutôt plate et très claire. Ce manque de rondeur donne la sensation d'un déséquilibre sonore façon transmission radio, ce qui est dommage car il n'aurait probablement manqué à la musique qu'un peu plus de graves. Rien de rédhibitoire pour autant, mais on s'attendait à un peu mieux.

Suppléments

Le principal supplément de cette édition est Ménage à trois (36 min 30, 1080i), un module rétrospectif sur le film réalisé par Roland-Jean Charna, et avec les participations de Didier Griselain et Guillaume Evin. A cela s'ajoutent 4 courts extraits d'archives assez promotionnels : Premier tour de manivelle (36 sec, 1080p, 1956), un clip promo (57 sec, 1080p, 1956), Bardot présentée à la reine d'Angleterre (55 sec, 1080p en assez mauvais état, 1956) et La lune de miel de Brigitte Bardot (38 sec, 1080p upscalé, 1959).

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 8 8 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.5 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests