TEST BLU-RAY : La carrière d'une femme de chambre (Telefoni bianchi)


La carrière d'une femme de chambre L.C.J Editions et Production

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Italienne DTS HD Master Audio 2.0 1.4 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 1.4 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 26/08/2020
Awards Aucun

Le test

Une restauration 4K très agréable...

Comme Le sexe fou, La carrière d'une femme de chambre a été restauré en 2018 par Luce-Cinecitta à partir d'un scan 4K du négatif original. La jaquette arrière du Blu-ray édité par LCJ indique une "restauration à partir d'un master 4K", et le rendu visuel du film, très proche de celui du Sexe fou, laisse penser à un travail de restauration en 4K (et pas juste la numérisation).

Visuellement, c'est globalement du tout bon. Même si la photo du film est régulièrement diffuse (captures 4 et 9 par exemple), la précision de l'image est excellente et le travail de restauration parait avoir été effectué avec soin et respect de la texture argentique du film. Les gros plans sont probablement ceux qui permettent le mieux de percevoir le très bon niveau de détails proposé ici (captures 8 et 13) mais les plans plus larges offrent une jolie définition eux aussi (captures 2 et 14). L'ensemble est naturel, fin et détaillé. On notera simplement un plan très court à 1h 53 et qui semble tiré d'une source secondaire (capture 17).

L'étalonnage se rapproche beaucoup de celui aperçu sur Le sexe fou. On retrouve une tendance colorimétrique très similaire, malgré une photo autrement assez différente (et globalement moins chatoyante) : une dérive légère (mais notable) dans les jaunes/verts (captures 1 et 3), et des carnations très roses qui ressortent d'autant plus ici (captures 1 et 5). Ces tendances sont cependant plus présentes dans la 1ere moitié du film que la 2ème, qui est plus neutre et globalement moins terne (captures 13 et 14).

La propreté et la stabilité sont excellents, et l'encodage ne montre pas de faiblesses particulières.

...et une VO sympathique là où la VF est un peu en deçà.

Léger avantage à la VO, plutôt sympathique et dynamique, même si elle fait un peu son âge. Les dialogues sont cependant bien retranscrits et évitent tout aspect sourd, tandis que les effets sonores et la musique sont plutôt aérés. Les scènes les plus bruyantes sont un peu criardes, mais rien de bien méchant dans l'ensemble, et on évite la cacophonie générale.

La VF parait elle un peu plus en retrait : dialogues plus étouffés, musique manquant de clarté, tout parait un peu plus brouillon et sourd. Cela ne gêne pas le visionnage du film, mais à la comparaison, la différence est facilement audible.

Suppléments

On trouve comme unique supplément une présentation du film par Jean A. Gili (22 min 32, 1080p). Le spécialiste du cinéma italien y contextualise le film dans la carrière de Risi et analyse ses thématiques, pour un tour d'horizon assez complet.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Italienne 4.75 Version Française 4.25 9 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
19.5 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests