TEST BLU-RAY : 3 from Hell


3 from Hell Metropolitan Export

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 2K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 5 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 5 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 15/09/2020
Awards Aucun

Le test

Une très "belle" image mais qui ne plaira pas à tout le monde...

Malgré le travail effectué en post-production pour donner au film un aspect roots tendance 16mm craspec', 3 from Hell conserve un aspect numérique mais qui ne ravira pas forcément les amateurs d'images ultra précises.

En effet, entre faux grain et travail à base de dénaturation de l'image et filtres en tout genre, l'image alterne une patine de fond très précise, avec un rendu chirurgical des visages et détails faciaux (captures 3, 5 et 17) ou des décors (captures 6, 8, 13 et 16), et un rendu bigarré plus épais (captures 9 et 12) et moins flatteurs. Qui plus est, les 10 premières du film en rajoutent une couche pour un aspect "vieux reportage TV" qui fera probablement bondir les moins avertis (capture 1). Il n'empêche que tout ceci est ici retranscrit à la perfection, permettant à tout ce qui doit ressortir de le faire sans encombre et offrant ainsi une (re)découverte techniquement aux petits oignons.

C'est cependant probablement les couleurs qui ressortent le plus, avec un rendu tranché et régulièrement très coloré et saturé, que ce soit dans la 1ere moitié du film (captures 5 et 6) que, surtout, dans sa seconde moitié mexicaine (captures 8, 10 et 14). Régulièrement flamboyant sur cet aspect, bien que résolument numérico-moderne dans certains choix photographiques (capture 5), c'est probablement un des atouts majeurs du film et de son Blu-ray. La reproduction du contraste et de la luminosité s'avère impeccable elle aussi, évitant de mettre des embûches à la photo du film.

Enfin, aucun défaut spécifique de propreté n'est à noter, tandis que l'encodage soutient impeccablement tout cela.

...et des pistes son qui mettront par contre tout le monde d'accord !

VO et VF 5.1 sont équivalentes à l'oreille.

Si on peut être déçu du "seul" 5.1 là où l'édition US du film offre une VO 7.1 (le mixage original du film), les 2 pistes son ne manquent pas d'énergie ni de spatialisation pour autant. Bruyantes et punchy mais précises, elles offrent toutes deux un déluge sonore de tous les instants, pas forcément dans la démonstration de force façon ultra-blockbuster hollywoodien mais soutenant parfaitement l'hystérie visuelle du film. Au milieu de tout ce brouhaha, les dialogues se détachent tranquillement tandis que la musique est elle aussi intégrée de façon équilibrée.

Suppléments

On retrouve les 2 principaux suppléments présents sur l'édition US du film : un commentaire audio de Rob Zombie (malheureusement non sous-titré...) et le long making-of du film (1h 34 min 25, 1080p). A cela s'ajoutent la bande-annonce (1 min 54, 1080p) et le teaser (51 sec, 1080p) du film.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.5 Version Française 5.5 11 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
22 / 24 Le Nirvana Maladroit sur de nombreux points.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests