TEST BLU-RAY : Bloodshot


Bloodshot Sony Pictures

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 2.39:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 3.1 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 3.2 Mb/s

Autres pistes Audio Vision Français
Sous-titres Français - Anglais - Néerlandais - Arabe
Sortie Blu-ray 20/05/2020
Awards Référence Image

Le test

Si Bloodshot n'a pas pu bénéficié d'une sortie en salle, le film de Dave Wilson débarque en vidéo avec une édition Blu-ray signée Sony. Cette édition utilise un transfert vidéo issue d'un master intermédiaire 4K et de deux pistes audio en DTS-HD Master Audio. Dommage de ne pas y avoir inclus des pistes en Dolby Atmos, surtout qu'il y avait largement la place !

Une image référence !

Bloodshot - Image 1Dès l'introduction on sent que le réalisateur avez à cœur de nous en mettre plein la vue. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que sur le long terme, l'essai est aisément transformé. Issu du monde du jeu-vidéo, Dave Wilson à mis son expérience au service de l'impact visuel et cela se ressent dans pratiquement toutes les situations. Afin d'enfoncer un peu plus le clou, on entre dans la peau d'un personnage lors de la séquence à moto.

Si vous êtes accros à une résolution chirurgicale, alors vous allez être servi. La netteté de l'image permet au découpage d'offrir de superbes séquences avec un piqué qui met l'accent sur le moindre détail, qu'il soit naturel ou numérisé. La colorimétrie puise ses nuances sur toute la largeur du spectre et n'hésite pas à utiliser les tons nécessaires pour les exploiter au maximum. Les effets spéciaux sont généralement bien intégrés lorsque qu'ils ne sont pas la matière première d'une scène. Même s'il ne faut pas crier au scandale, le combat dans l'immeuble aurait mérité un peu plus d'attention.

Assurer le spectacle

Bloodshot - Image 2A première vue, on pourrait penser que le film délivrera une bande son puissante et sans envergure. Alors certes, le canal LFE et la dynamique ne font pas dans la dentelle, mais n'est-ce pas la moindre des choses pour un film du genre ? Pour autant, le montage audio ne se suffit pas de cet impact et impose à toutes les enceintes d'être au rendez-vous avec les nombreux détails distillés aux quatre coins de la pièce dans un respect total de l'action à l'écran. Et si vous pensez qu'elle n'est pas capable de délivrer autre chose que de la basse, alors attendez sagement l'espace neuronal (79'20).

Histoire de chipoter un peu, la version française à un niveau d'enregistrement un peu supérieur à la version originale. De ce fait, elle peu paraître en dessous au changement à la volée. Mais il n'en n'est rien une fois le volume remis au niveau. On pourrait même dire que l'équilibre est légèrement supérieur en VO dans ce cas.

Moins qu'à l'accoutumée

Pas aussi chargée que d'habitude, la partie supplément permet d'en apprendre un peu plus sur le film :

  • Bêtisier (1'59)
  • Scènes coupées et versions longues (12'09)
  • Initiate sequence : réalisation (9'16)
  • Soldat oublié : le casting (11'13)

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 5.5 11.5 / 12 12 / 12
Verdict Bonus Artistique
23.5 / 24 Correct Moyen.

Les screenshots

Par Frédéric Tribolo

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests