TEST BLU-RAY : The Dragon Fighter (Dei tau lung)


The Dragon Fighter Spectrum Films

B Blu-ray 1080i 1.78:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Chinoise DTS HD Master Audio 2.0 1.7 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 18/03/2020
Awards Aucun

Le test

Une image insuffisamment définie...

Nous en avions parlé dans notre test de Cops and Robbers, mais le cinéma Hong-kongais n'a jamais été très bien traité en terme de conservation et de restauration, et si de nombreuses restaurations 2K voire 4K ont été entreprises ces quelques dernières années, un grand nombre de films moins populaires restent bien mal lotis (dont, notamment, des Heroic Bloodshed ou Girls with Guns). Si le travail de défrichage effectué par Spectrum sur ce cinéma est largement enthousiasmant, force est de constater The Dragon Fighter fait partie de ces films mal lotis et, malgré un résultat meilleur que pour Cops and Robbers et sans doute la meilleure présentation du film à ce jour, il s'avère proposé ici dans un master plus proche de l'upscale SD que d'un master HD certes ancien mais satisfaisant.

De nombreux défauts et limites sont en effet constatables : poussières récurrentes, tremblements du cadre, instabilité des couleurs (avec quelques plans virés ci et là), définition clairement très limitée, et même une erreur numérique à la 3e minute (capture 2), le tout incorrectement encodé en 1080i plutôt qu'en 1080p à la bonne cadence de 24 images par seconde. Les détails fins sont virtuellement inexistants et même l'étalonnage parait largement effectué à l'ancienne, entre une patine à la fois terne (captures 3 et 4), aux zones d'ombre insuffisamment nuancées (capture 5) et aux carnations trop typées (capture 6).

Heureusement, la copie reste suffisamment lisible visuellement, et même s'il est flagrant que les capacités du Blu-ray ne sont que très peu exploitées, le visionnage est encore tout à fait possible malgré ces multiples défauts. On a déjà bien pire en termes de copies disponibles (y compris, parfois, en Blu-ray) et cela reste tout de même ici largement supérieur à une présentation "VCD" comme le cinéma HK peut parfois en proposer.

On peut se demander cependant s'il était judicieux de proposer un master aussi épais en Blu-ray plutôt que juste en DVD, ou si l'éditeur aurait pu, au moins, effectuer une passe de nettoyage et de stabilisation supplémentaire afin d'éliminer ce qui était éliminable. Bref, s'il n'y a que peu de doutes sur l'upgrade relatif proposé ici, les capacités HD du format sont loin d'être pleinement exploitées, et le résultat visuel est donc forcément décevant.

Bref, l'effort est louable, mais le résultat concrètement limité.

...et une piste son correcte mais limitée.

La piste son s'avère elle aussi vite limitée, la faute à un rendu sourd et étouffé qui atténue la dynamique des scènes d'action. Les dialogues en patissent un peu, moins cependant que sur Devil Hunters, tout comme la musique qui s'élève ici un peu mieux. Cela s'avère au final relativement correct, mais tout de même assez étriqué et souffreteux.

Suppléments

Comme pour Devil Hunters, on trouve une présentation (efficace, bien qu'assez redondante avec celle de Devil Hunters) du film par Arnaud Lanuque (11 min 14, 1080i), une (très complète et instructive) présentation de la carrière de Tony Liu par Julien Sévéon (28 min 42, 1080i) et la bande-annonce de l'éditeur pour le film (1 min 45, 1080i). A noter que le module de Julien Sévéon est exactement le même que sur Devil Hunters.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Chinoise 7 7 / 12 5 / 12
Verdict Bonus Artistique
12 / 24 Dans les règles Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests