TEST BLU-RAY : Souvenirs d'en France


Souvenirs d'en France Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 1.66:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Française DTS HD Master Audio 1.0 1.1 Mb/s

Autres pistes Audio Description Français
Sous-titres Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 11/03/2020
Awards Aucun

Le test

Une restauration visiblement respectueuse d'une photo diffuse...

Un panneau introductif informe que le film a été restauré en 4K (par Hiventy), sous la supervision d'André Téchiné et de Benoit Nuytten, à partir du négatif original 16mm et d'une copie 35mm, mais que le négatif possédait de nombreuses rayures et moisissures et qu'il lui manquait en plus les (très courts) premier et dernier plans du film ainsi que les génériques de début et de fin. Une copie d'exploitation 35mm a alors été utilisée pour compléter le négatif.

Compte tenu de ces éléments, d'un tournage en 16mm et d'une photographie volontairement diffuse, Souvenirs d'en France est visuellement en retrait par rapport à Rendez-vous et au Lieu du crime. La patine est plus vaporeuse, le grain plus épais, et la définition logiquement un peu moindre. Il n'empêche que le résultat est très certainement fidèle au rendu d'origine tant l'image parait naturelle et qu'aucun filtrage numérique superflu ne semble avoir été appliqué. La texture argentique parait au contraire formellement respectée, ce qui est évidemment un excellent point. Cela permet de rajeunir le film, dans les limites photographiques d'origine donc, et d'obtenir tout de même un rendu visuel confortable, même si les plans les plus lumineux restent tout de même les plus flatteurs (captures 5, 13 et 15).

L'étalonnage des scènes de jour vire fréquemment au jaune passé, avec son lot de blancs cassés et de teintes légèrement désaturées, mais s'avère dans l'ensemble suffisamment varié et dynamique pour convaincre malgré cela. Qui plus est, le reste du film parait suffisamment spécifique dans ses nuances colorimétriques pour y voir avant tout un choix photographique, que ce soit les tonalités sépia de la fête nocturne en milieu de film (capture 8) ou le rendu plus froid visible dans la dernière partie du film (capture 14).

La propreté et la stabilité du film sont excellentes. L'encodage est lui aussi très bon, même si la texture du film lui joue des petits tours (très négligeables) dans les aplats (le mur en bas à droite sur la capture 2, l'arrière plan à gauche sur la capture 14).

...et une piste son correcte mais assez limitée.

De cette vague de trois films de Téchiné, c'est pour le son aussi probablement Souvenirs d'en France qui s'avère le moins convaincant. La piste souffre d'un sous-mixage obligeant à monter un peu le son, faisant remonter un souffle léger mais audible ainsi que quelques saturations sur les dialogues. L'ensemble s'avère certes plutôt propre et correct, mais souffre d'un rendu très plat et un peu voilé vieillissant tout de même la piste.

Suppléments

Fantaisies et maitrise (23 min 36, 1080p) : nouvelle interview d'André Téchiné par Jean-Marc Lalanne, où le réalisateur revient sur le film et ses thématiques

Bande-annonce 2019 du film (1 min 36, 1080p)

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 8.5 8.5 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.5 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests