TEST BLU-RAY : La Ligne de démarcation


La Ligne de démarcation Studio Canal

B Blu-ray 1080p 1.66:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Française PCM 2.0 2.3 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 05/03/2020
Awards Aucun

Le test

Une jolie restauration 4K mais aux noirs probablement bouchés...

Comme Beau-père, La ligne de démarcation a été récemment restauré en 4K par L'immagine Ritrovata, probablement à partir (principalement) de son négatif original. A quelques limites près, le résultat est particulièrement joli, d'autant que les films de Claude Chabrol ne sont pas forcément les mieux lotis en France côté restauration.

Le rendu visuel général est très plaisant. La restauration s'est faite de façon respectueuse du matériel d'origine, avec une absence de filtrage superflu et au contraire un résultat très naturel. L'image est détaillée et précise, même si certains sont en retrait, soit probablement du fait d'une mise au point imparfaite (capture 14) soit parce qu'ils semblent tirés d'une source secondaire (capture 7). Dans l'ensemble cependant, le confort de visionnage est indéniable, en particulier dans les plans rapprochés (captures 3 et 16).

Nous sommes un peu plus perplexes face à l'étalonnage du film. Assez éloigné des habitudes du laboratoire, qui donnent généralement une image N&B très argentée avec des noirs décollés, l'image parait ici très contrastée, peut-être un peu trop, avec notamment des noirs particulièrement profonds qui donnent souvent l'impression d'être bouchés (captures 9, 10 et 16). Les scènes plus lumineuses paraissent plus harmonieuses et font mieux ressortir une palette autrement nuancée et plus équilibrée (captures 4 et 15).

Enfin, la propreté et la stabilité de l'image sont excellentes.

On reste par contre surpris par le choix d'utiliser un Blu-ray simple couche pour un film de 2h01. Malgré une excellente utilisation de l'espace disque disponible, le débit vidéo moyen du film est logiquement loin du maximum possible sur le support. Le compromis s'est clairement fait en compressant plus fortement toutes les scènes comprenant des espaces noirs dans le cadre : les scènes nocturnes peuvent ainsi descendre sous les 10 Mbps là où les extérieurs jour sont plutôt à 30-35 Mbps. Un choix d'encodage payant, puisque l'ensemble du film ne semble pas poser de problème, même si le grain fin semble légèrement moins bien retranscrit que sur le disque US, récemment paru chez Kino et pourvu d'un débit général plus élevé.

...et une piste son correcte.

La piste son est mixée particulièrement fort. On conseillera de baisser le volume.

Ce point mis à part, elle s'avère dans les canons habituels de ce genre de restauration : c'est assez plat même si la musique s'en sort assez bien, et les dialogues sont plutôt intelligibles mais sonnent un peu sourds. Souffle quasi inaudible, mais présent tout de même.

Suppléments

Pas un seul bonus, malheureusement, pas même une simple bande-annonce.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 9 9 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
19 / 24 Délaissé Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests