TEST BLU-RAY : Mississippi Burning


Mississippi Burning L'Atelier d'Images

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 2.0 1.9 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 1.9 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 17/03/2020
Awards Must Have

Le test

Une restauration 4K agréable mais à l'encodage perfectible...

Après une édition Blu-ray en Angleterre et aux USA en 2015 à partir d'un ancien master HD, Mississippi Burning a été restauré en 4K en 2019 pour Kino aux USA, et c'est bien cette nouvelle restauration 4K qui est exploitée chez nous par L'atelier d'images.

D'un point de vue général, l'ancien master HD ne déméritait pas particulièrement, mais possédait un aspect assez typique trahissant son âge, tant en terme de finesse que d'étalonnage. La nouvelle restauration 4K vient éliminer cela et propose un aspect plus frais, à commencer par les détails les plus fins, en particulier dans les gros plans (captures 8 et 9). Le rendu est ciselé et détaillé, avec un aspect naturel qui parait vierge de traitement superflu. L'image est clairement rajeunie et le confort de visionnage indéniable.

Côté étalonnage, la colorimétrie générale est très similaire à l'ancien disque, mais corrige ses défauts, notamment dans sa gestion du contraste. Ici, il est ajusté avec plus de finesse, ce qui permet d'éviter de brûler les blancs et boucher les noirs, offrant ainsi une palette plus nuancée et naturelle. Au-delà de cela, on conserve un étalonnage globalement assez naturel, peut-être un peu forcé sur les carnations, mais dans l'ensemble très convaincant.

Enfin, l'image a été profondément nettoyée et stabilisée.

Cependant, le débit vidéo alloué au film aurait pu et du être bien supérieur et les réglages de l'encodage probablement mieux ajustés, car quasiment tous les passages granuleux voient le grain argentique disparaître subitement en patés (captures 1, 2, 3 ou 14). Les captures 19 à 21 et 22 à 25 permettent de visualiser la gestion instable du grain d'une image successive à l'autre. Il est évidemment dommage de voir les hautes fréquences visuelles de la pellicule être fidèlement capturées à la restauration pour finalement se prendre les pieds dans le tapis à la dernière étape qu'est l'encodage Blu-ray. C'est d'autant plus frappant que ces passages sont ici fréquents, rendant visible en visionnage l'impact de cette compression sur le naturel de l'image. Le disque US, paru chez Kino en juin 2019 et utilisant cette même restauration 4K, ne semble pas souffrir de ce problème. Cela n'entâche cependant pas les nombreuses qualités de la présentation HD.

...pour une VO très agréable et une VF un peu plus artificielle.

La VO s'avère très agréable à l'écoute. Pour du "simple" 2.0, elle est très ample et dynamique, ouverte et équilibrée, offrant ainsi un rendu sonore vivant et énergique. Les dialogues sont ronds et intelligibles sans être sourds, la musique profite de l'upgrade tandis que les effets sonores soutiennent bien la dynamique sonore et l'action à l'écran.

La VF partage en partie ces qualités mais le doublage s'avère intégré de façon peu convaincante, avec en plus un aspect un peu nasillard renforçant leur aspect artificiellement détaché. Cela n'empêchera pas de suivre le film sans trop de problème, mais les prestations sonores restent clairement inférieures à la VO.

Suppléments

L'atelier d'images brassent large et incluent les suppléments "historiques" du film, ainsi qu'une nouvelle interview du réalisateur. Un bémol : le commentaire audio d'Alan Parker n'est pas sous-titré et uniquement présenté en VO pure (un carton s'en excusant cependant).

  • Commentaire audio d'Alan Parker (VO non sous-titrée)
  • Nouvelle interview d'Alan Parker (9 min 35, 1080i) par Jean-Pierre Lavoignat et Christophoe d'Yvoire
  • Coulisses du tournage (6 min 37, 1080i upscalé)
  • En souvenir de Mississippi Burning - Interview de Willem Dafoe (9 min 25, 1080p, 2015)
  • A travers la tempête - Interview d'Alan Parker (20 min 33, 1080p, 2015)
  • Etat de siège - Interview de Chris Gerolmo (15 min 54, 1080p, 2015)
  • Bande-annonce originale du film (1 min 36, 1080p upscalé)
  • Bandes-annonces de Ragtime (1 min 16, 1080i restauré) et La main droite du diable (2 min 03, 1080i)

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5 Version Française 4.5 9.5 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
19.5 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests