TEST BLU-RAY : Lola Montès


Lola Montès Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 2.55:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - 2K

Version Française DTS HD Master Audio 3.0 2.3 Mb/s

Autres pistes Français
Sous-titres Aucunes
Sortie Blu-ray 19/02/2020
Awards Aucun

Le test

Une restauration 2008 qui tient encore bien la route...

Après une édition Blu-ray aux USA par Criterion en 2010 puis en France par Gaumont en 2013, Lola Montès revient en Blu-ray chez nous, cette fois-ci chez Carlotta mais toujours à partir de la restauration 2K effectuée en 2008 par les laboratoires Technicolor. De fait, le résultat visuel est extrêmement proche de celui vu dans ces 2 éditions précédentes, à quelques ajustements près.

La bonne nouvelle, c'est que la restauration, si elle se fait maintenant agée, s'avère tenir encore plutot bien la route. Elle reste naturelle et assez fine, avec un bon niveau de détails fins et un rendu homogène vierge de filtrage. Le confort de visionnage reste ainsi largement satisfaisant.

L'étalonnage est lui aussi très convaincant, notamment grâce au travail d'alignement des bandes Technicolor et qui permet aux couleurs d'éviter tout débordement ou dédoublement. On obtient ainsi un résultat flamboyant, que ce soit pour les séquences de cirque flamboyantes ou les passages en Bavière plus pastel. Deux des différences avec l'édition Gaumont se situent ici cependant : en effet, l'image est un petit cran plus sombre maintenant, mais elle est aussi un peu moins verte. Difficile évidemment de savoir pour sûr si Gaumont ou Carlotta sont les plus fidèles à la photo d'origine, mais on pourra trouver à la comparaison que l'élimination de cette teinte verte n'est pas une mauvaise chose.

La restauration était déjà très propre et stable à l'époque, ça l'est donc toujours aujourd'hui. Cependant, l'encodage a été raffiné ici et le grain est mieux restitué. Cela élimine en grande partie l'aspect parfois un peu flou/lisse que pouvait avoir l'édition Gaumont 2013 à cause de son grain moins bien retranscrit.

NB : les 19 premières captures sont tirées du disque Carlotta 2020. Les 6 dernières sont tirées du disque Gaumont 2013, afin de visualiser les différences entre les deux disques (encodage plus fin, image un peu plus sombre et légère dérive verte atténuée/corrigée).

...et une piste son 3.0 plutôt efficace.

La piste son 3.0 offre un rendu sonore équivalent à celui de 2013 chez Gaumont. Si la piste reste datée dans son rendu un peu plat et légèrement voilé côté musical, son ouverture reste facilement audible, aidée par la séparation sur 3 canaux, tandis que les dialogues restent intelligibles sans impression d'un son qui serait sourd ou étouffé.

Comme en 2013, on retrouve aussi une piste 2.0.

Etonnamment par contre, et contrairement à l'édition Gaumont 2013, aucune piste de sous-titres pour sourds et malentendants n'est présente.

Suppléments

Le DVD 2009 britannique incluait un documentaire rétrospectif de 69 minutes, Criterion en 2010 incluait un épisode de Cinéastes de notre temps de 54 minutes et consacré au réalisateur et au film, et Gaumont en 2013 publiait un Blu-ray français du film avec presque deux heures de bonus.

En 2020, Carlotta inclut des essais coiffure de Martine Carol (59 sec, 1080i upscalé) et la bande-annonce originale du film (5 min 26, 1080i upscalé non restauré). Et c'est tout...

Si nous ne savons pas quelles raisons ont fait que Carlotta n'a pu inclure aucun supplément de poids (ou reprendre ne serait-ce qu'un des bonus existants), difficile de ne pas être déçu par le résultat final.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 9.5 9.5 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
19.5 / 24 Délaissé Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests