TEST BLU-RAY : Evil Dead - Trilogie


Evil Dead - Trilogie L'Atelier d'Images

B Blu-ray 1080p 16/9 - Divers AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 4.9 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 2.1 Mb/s

Autres pistes Français - Anglais - Allemand
Sous-titres Français - Anglais - Français imposé - Allemand
Sortie Blu-ray 21/01/2020
Awards Must Have

Le test

Préambule

Dans ce coffret ultime, limité à (finalement) 1500 exemplaires, chaque film vient avec son disque de bonus dédié (DVD pour Evil Dead, Blu-ray pour Evil Dead 2 et 3). Le premier film est aussi proposé en UHD (normalement encodé en HDR10 et Dolby Vision) (non testé ici, l'auteur de ce test n'étant pas équipé UHD). Côté goodies, le coffret Ultime contient aussi un jeu de plateau créé spécifiquement pour cette édition et un livre de 112 pages.

Un coffret 5 Blu-rays + 1 DVD de bonus existe aussi (sans l'UHD, le jeu et le livre). Enfin, un coffret 6 DVDs (3 DVDs films, 3 DVDs bonus) complète l'offre, sachant que les bonus d'Evil Dead 2 n'étaient proposés en 2018 qu'en Blu-ray par Studio Canal (les non-équipés pourront donc y accéder ici). Le DVD bonus d'Evil Dead contient aussi deux petits suppléments qui semblent absents du BR bonus Studio Canal : la bande annonce française du film (1 min 45, SD) et un spot promo (42 sec, SD).

Les 2 Blu-rays consacrés à Evil Dead 2 sont des reprises à l'identique des disques parus chez Studio Canal le 30 octobre 2018. L'atelier d'images n'ont par contre pas pu inclure l'UHD de ce 2ème film, que Studio Canal avaient inclus dans leur édition de 2018.

Enfin, comme les 2 BRs d'Evil Dead 2 sont des reprises à l'identique des disques 2018, ils ne nous ont pas été envoyés et nous ne pouvons donc inclure ici que des informations techniques de notoriété publique et aucune analyse plus précise.

Image

Formats d'image :

  • Evil Dead : 1.33
  • Evil Dead 2 : 1.85
  • Evil Dead 3 : 1.78

Evil Dead est ici présenté son format 1.33. Le débat est plus ou moins toujours d'actualité sur le format originel du film (1.33 ou 1.85). Pour un film tourné en 16mm, le 16/9 fait évidemment perdre une partie importante du cadre en haut et en bas, là où le 1.33 permet de maintenir la majeure partie des informations capturées au tournage (et il faut avouer que ce format ne semble pas générer de cadrages trop vides et parait donc convaincant en visionnage).

Quoiqu'il en soit, le master HD utilisé ici est issu du scan 4K déjà exploité dans l'édition US 2010 (Anchor Bay) et par Sony ailleurs dans le monde (mais retaillée en 1.85) entre 2010 et 2017. Il faut avouer qu'en l'état, on comprend qu'on choisisse de continuer avec ce master HD tant il parait encore tout à fait confortable. Evidemment, la patine du film aide probablement à masquer certaines de ses limites. On ne compte en effet plus les plans gentiment flous ou au piqué plus que variable. Ces variations se voient d'ailleurs dans la granularité des plans, elle aussi très variable. Dans l'ensemble, ce n'est donc évidemment pas la présentation du siècle, mais elle reste toujours très naturelle et parait donc fidèle, simplement, au matériel d'origine. Et quand ce matériel le permet, la présentation suit à l'avenant en proposant alors un niveau de détails très satisfaisant (captures 5 et 10).

L'étalonnage parait lui aussi convaincant, avec un couple contraste / luminosité appuyé mais sans paraître excessif, offrant un travail dynamique sur les lumières et les ombres qui sied bien à l'atmosphère du film. On ne repère aucun souci spécifique en tout cas, et le tout semble plus qu'efficace.

Enfin, la stabilité du cadre et des couleurs et la propreté de l'image sont excellentes.

Les 3 présentations d'Evil Dead 3 sont en 1.78. L'atelier d'images semble reprendre ici les masters HD utilisés par les Américains de Shout pour leur édition de 2015, à savoir un nouveau scan 4K d'un interpositif pour le montage international, l'ancien master Universal (mais sans boost des contrastes et avant le gros du bidouillage numérique qui avait donné lieu à l'infame Screwhead Edition américaine) pour le Director's Cut, et une reconstitution du montage cinéma US à partir de ces deux masters HD.

Le montage international et le montage cinéma US sont les deux grands gagnants de cette ré-édition. En effet, ils perdent l'aspect largement numérique qui nivelait par le bas les précédents masters HD, utilisés en 2013 par Filmedia pour l'édition française (en particulier pour le montage cinéma US), et gagnent un aspect plus fin et surtout plus naturel. Fini le dégrainage et une majeure partie de l'accentuation artificielle des contours qui polluaient cette ancienne source. Le résultat est bien plus plaisant, même s'il reste en partie perfectible et en partie limité par les très nombreux trucages optiques du film. De fait, s'il s'avère plus précis que le premier film (du fait de son tournage plus ambitieux techniquement), d'autres points s'avéraient meilleurs sur le premier film. Tout d'abord, le très grand nombre de trucages optiques donnent lieu à de très nombreux plans bien moins précis. Ensuite, il semble subsister une légère accentuation artificielle qui donne un petit côté un peu numérique au film par moments. Enfin, la propreté du film s'avère imparfaite, et de nombreuses petites poussières subsistent (rien de gênant cependant). De fait, Evil Dead 3 parait visuellement un peu moins naturel et surtout moins homogène qu'Evil Dead 1. Cette hétérogénéité est évidemment accentuée sur le montage cinéma, en partie remonté à partir de l'ancien master HD utilisé pour le Director's Cut.

Ce Director's Cut s'avère en effet moins bien loti. Repartant d'un ancien master HD, mais avec cette fois-ci un contraste plus acceptable et sans les bidouillages numériques hideux qu'on trouvait en 2013, il s'avère bien moins naturel et tout simplement moins frais. Moins fin, moins précis, plus lisse, il est globalement inférieur d'assez loin au nouveau scan 4K même s'il reste encore relativement acceptable. Sans être, évidemment, pleinement convaincant, le résultat s'avère surtout daté plus que profondément problématique. Les détails fins sont un peu manquants, tandis que le piqué de l'image est inférieur à ce qu'on voit sur le scan 4K, que l'image parait aussi moins stable et les couleurs manquent de punch. Mais dans l'ensemble, on a connu bien pire et si la différence qualitative avec les deux autres montages se voit, ceux qui veulent privilégier le montage DC devraient ne pas être fondamentalement gênés. Ils ne profiteront cependant pas de l'upgrade proposé sur Evil Dead 3.

Si on compare à l'édition française 2013, cela donne donc un upgrade majeur pour le montage international, un upgrade notable pour le montage cinéma US (qui était précédemment présenté dans un master HD affreux), et un rendu très similaire pour le Director's Cut.

NB1 : les captures 1 à 13 sont tirées d'Evil Dead, 14 à 18 d'Evil Dead 3 en montage international édition 2020, 19 à 23 du montage cinéma US édition 2020 et 24 à 28 du Director's Cut édition 2020. Pour comparaison, les captures 29 et 30 sont tirées d'Evil Dead 3 en montage international édition française 2013, 31 et 32 du montage cinéma US édition française 2013 et enfin 33 et 34 du Director's Cut édition française 2013.

NB2 : à l'exception du 2ème film, on pourra regretter une stratégie d'encodage manquant de soin, entre espace disque inutilisé et bonus insuffisamment compressés. Des spots TV d'une qualité VHS ou les extraits des films dans le documentaire du 3e film obtiennent des débits vidéo équivalents voire supérieurs à ceux des films, et les films se retrouvent ainsi compressés 20 à 35% plus que nécessaire. L'impact reste heureusement largement marginal, et finalement, seules quelques séquences brumeuses et certains des passages les plus chargés en grain fin sont légèrement impactés. Les captures 11 à 13 permettent de voir la fluctuation dans la restitution du grain sur Evil Dead, 

Son

Pistes son (toutes en DTS HD MA) et sous-titrés proposés :

  • Evil Dead : VO 5.1 / VF 2.0 (1983) et 5.1 (2003) / Sous-titres français imposés
  • Evil Dead 2 : VO 5.1 / VF 5.1 / Allemand 2.0 / Sous-titres français, anglais et allemand
  • Evil Dead 3 : Montage international : VO 5.1 et VO 2.0 / VF 2.0, Director's Cut : VO 5.1 et 2.0, montage cinéma US : VO 5.1 et 2.0 / Sous-titres français optionnels

Evil Dead propose tout spécifiquement l'ancien doublage français de 1983. Présenté ici en 2.0, il s'avère techniquement très correct même si le doublage 5.1 est bien plus clair et moins rapeux. En effet, les dialogues sur la VF 1983 sont plus étouffés, ce qui date assez nettement la piste. La VF 5.1 s'en sort bien mieux, avec un rendu évidemment plus ample de par la spatialisation supplémentaire qui s'avère bien mise à contribution, mais aussi par ces dialogues plus intelligibles. C'est cependant la VO 5.1 qui est la piste la plus efficace, avec un rendu sonore enveloppant et dynamique, une bonne reprise dans les graves et un mixage globalement puissant et équilibré.

On retrouve ce même constat sur Evil Dead 3 (tout montage confondu). La VF 2.0 proposée sur le montage international s'avère plutôt clair et ouvert, avec un rendu assez dynamique et plutôt plaisant malgré le seul 2.0. Cependant, la VO 5.1 fait bien mieux et offre un montage de nouveau dynamique et efficace, soutenant parfaitement l'action à l'écran. C'est enlevé, clair et ample, et même si nous ne sommes pas face à Transformers 5, les prestations sonores s'avèrent largement confortables. Les 3 VO 5.1 sont équivalentes.

Suppléments

Tous les suppléments sont en VOSTF, sauf mention contraire. Les bonus en italique et en gras sont absents des précédentes éditions françaises.

EVIL DEAD - Blu-ray du film

  • Commentaire audio de 2009 avec Sam Raimi, Robert Tapert et Bruce Campbell
  • Bande annonce originale (2 min 03, 1080p, restaurée)
  • Promo et spots TV (9 min 57, 1080p upscalé et probablement tiré principalement d'une source VHS) (mélange de VO et de VOSTF)
  • 9 bandes annonces des éditeurs (L'atelier d'images et ESC) (1080p)

EVIL DEAD - DVD bonus

  • Carrousel aux images du 2/09/1982 (6 min 15) : interview de Sam Raimi, Tom Sullivan et Ted Raimi
  • Tout ce que vous ne savez pas sur la Saga Evil Dead (53 min 41)
  • Les trésors de la salle de montage (59 min 19) : compilation de scènes coupées, alternatives et autres coulisses du tournage
  • Test de maquillage (1 min 06)
  • Les pages du livre des morts (1 min 56) permet de voir plus en détail les détails du livre
  • Rencontre à la Cinémathèque d'Hollywood (2001) (7 min 17)
  • A la découverte d'Evil Dead (2003) (13 min 03) revient sur l'impact du film après sa sortie, et notamment en VHS
  • Discussion avec l'équipe du film (2005) (31 min 15), enregistré à la Flashback Weekend Horror Convention de Chicago
  • Jeu de questions/réponses (12 min 02) où l'équipe du film offre des DVDs du film aux spectateurs lors d'une projection du film
  • Peu "conventionnel" (2006) (19 min 07) où l'équipe du film détaille son expérience et ses anecdotes des salons et conventions

Ne manque que "The Ladies of The Evil Dead Meet Bruce Campbell" (29 min), interviews de Campbell, Tilly, Sandweiss et Baker, trouvable sur l'édition US 2010 du film.

EVIL DEAD 2 - Blu-ray du film

  • Commentaire audio de Sam Raimi, Scott Spiegel, Bruce Campbell et Greg Nicotero

EVIL DEAD 2 - Blu-ray 2

  • "Bloody And Groovy, Baby !" : Guillermo Del Toro, Fabrice du Welz, Edgar Wright et d'autres réalisateurs reviennent sur l'influence d'Evil Dead 2 sur leur travail (52 min 51, HD)
  • Shallowed Souls (1h 38 min 07, HD) : making of du film
  • Maquillage et prothèses, les coulisses (30 min 22, HD)
  • Retour sur les lieux du tournage avec le cinéaste Tony Elwood (8 min 00, HD)
  • Making of "Plus c'est gore, plus on rit" (33 min 12, SD)
  • Interview de Bruce Campbell (24 min 41, SD)

EVIL DEAD 3 - Blu-ray 1

  • Version internationale du film (1h28)
  • Version Director's Cut du film (1h36)
  • Commentaire audio de Sam Raimi, Ivan Raimi et Bruce Campbell sur le Director's Cut
  • Bande-annonce (4 min 06, 1080p) et spots TV (1 min 50, 1080p)
  • 9 bandes annonces des éditeurs (L'atelier d'images et ESC) (1080p)

EVIL DEAD 3 - Blu-ray 2

  • Version américaine du film (1h20)
  • Nouvelle époque médiévale : les coulisses de L'Armée des ténèbres (1h 36 min 36, 1080p) : documentaire rétrospectif sur le film, tourné en 2015 pour l'édition US Shout du film, et contenant principalement des interviews de l'équipe du film (dont Bruce Campbell, Ted Raimi, Bill Moseley et Patricia Tallman) mais aussi quelques images du tournage
  • Scènes coupées (13 min 53, 480i)
  • Conception des Deadites (21 min 30, 1080i)
  • Les coulisses du tournage par KNB (53 min 55, upscalé)
  • Making of d'époque (4 min 40, 480i)
  • Interviews promotionnelles de Sam Raimi, Bruce Campbell et Robert Tapert (5 min 36, 480i)
  • Dessins et affiches (28 min 08, 1080p)
  • Galerie photos et accessoires (3 min 56, 1080p)
  • Storyboards (7 min 37, 1080p)

Ne manque que "The Men Behind the Army" (19 min), module d'archives sur les effets spéciaux et accessoires du film, et le montage TV américain, trouvables sur l'édition US 2015 du film.

En plus de ces bonus vidéo, deux suppléments "hors disques" viennent s'ajouter : un jeu de plateau créé spécifiquement pour cette édition, sorte de jeu de l'oie où un joueur interprète Ash qui doit se frayer un chemin au milieu des Deadites incarnés par les autres joueurs, mais aussi et surtout un livre de 112 pages écrit par Claude Gaillard, Pierre Louis et Guillaume Le Disez. On regrettera cependant l'immense place laissée à l'iconographie (qui s'éloigne de plus en plus des photos de tournage pour devenir simplement divers posters ou photos d'exploitation classiques), puisque pour ce livre se voulant le "1er livre à aborder la trilogie fondatrice de Sam Raimi et de son "héritage" (remake et série)", on ne trouve au final qu'une quarantaine de pages de lecture, couvrant les 3 films mais aussi le remake de 2013 et la série Ash vs Evil Dead. On trouve dans le détail :

  • 8 pages sur Evil Dead : 2 pages sur Sam Raimi avant le tournage du film, 3 sur le tournage du film et 3 sur la carrière du film en plein essor de la VHS horrifique
  • 7 pages sur Evil Dead 2 : 4 pages sur le tournage du film et 3 sur le film et la réception à sa sortie
  • 6 pages sur Evil Dead 3 : 3 pages sur le tournage du film et 3 sur le film
  • 4 pages sur Evil Dead 2013
  • 4 pages sur Ash vs Evil Dead
  • 4 pages sur Bruce Campbell
  • 3 pages sur quelques éléments récurrents de la franchise (le livre des morts, la cabane, la tronçonneuse, ...)
  • 6 pages détaillant quelques adaptations de l'univers en comic books entre 2004 et 2019

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5 Version Française 4.5 9.5 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
19.5 / 24 Le Nirvana Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests