TEST BLU-RAY : Once Upon a Time in... Hollywood


Once Upon a Time in... Hollywood Sony Pictures

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 2.39:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 4.9 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 2.8 Mb/s

Autres pistes Audio Vision Français
Sous-titres Français - Anglais - Anglais sourds et malentendants - Néerlandais - Arabe
Sortie Blu-ray 10/12/2019
Awards Démo Image

Le test

Avec Once Upon A Time... In Hollywood, Quantin Tarantino remet le couvert avec une armada technique sans concession avec des captures effectuées en 8, 16, 35 et 70mm. Afin de combler les attentes autour de cette édition vidéo, le transfert Blu-ray a bénéficié d'un master 4K et de deux pistes sonores en DTS-HD Master Audio.

Une définition au poil

Once Upon A Time... In Hollywood - Image 1Comme vous le savez certainement, Quentin Tarantino n'est pas un grand fan du tout numérique, ce qui tombe plutôt bien pour un film se déroulant dans les années 60. Avec une direction artistique qui mise sur l’authenticité, autant dire que le transfert lui rend un bel hommage. Le rendu du grain est totalement respecté quelque soit la pellicule utilisée et le piqué est d'une grande précision. Si le film a tendance à privilégier les plans rapprochés, plusieurs passages sont à couper le souffle lorsque la caméra prend du recul et la luminosité de l'ampleur (jardins, ranch...).

Il ne faut pas non plus oublier la gestion de la colorimétrie qui, avec ses couleurs chaudes et profondes, mettent un point d'honneur à renforcer l'esprit des années 60. Évidement, on ne présente plus la qualité de la photographie. Les effets de lumière et de fumée sont magnifiques et les séquences en noir et blanc splendides !

Un mixage qui fait le job

Once Upon A Time... In Hollywood - Image 2Si la qualité visuelle en met plein la vue, on ne peut pas dire que les mixages font sauter la baraque. Si la bande-son se porte volontiers sur la bande originale avec des morceaux savamment orchestrés, on reste un peu sur notre faim pour tout ce qui concerne la spatialisation. La majorité de l'action se déroule sur la scène frontale et les rares effets qui auront la joie de s'exiler sur les surrounds le font avec précision. Un mixage sobre sans fioriture qui est retranscrit comme il se doit par le format HD.

Pas de différences notables entre les deux pistes. On note toutefois un peu plus de corps et de précision sur la VO, surtout lors de la fête à la "Playboy Mansion" ou la scène finale.

Promotion quand tu nous tiens

Une partie bonus qui ne nous en apprendra pas plus sur le film. Seules les scènes coupées valent vraiment le coup d’œil :

  • Scènes additionnelles (25'01)
  • Discussion de garages : les voitures de 1969 (5'58)
  • La mode née 1969 (6'37)
  • La lettre d'amour de Quantin Tarantino à Hollywood (5'00)
  • Reconstruire les décors de Once Upon A Time.. In Hollywood (9'18)
  • Bob Richarson - L'amour des films (04'34)

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.5 Version Française 5 10.5 / 12 12 / 12
Verdict Bonus Artistique
22.5 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Frédéric Tribolo

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests