TEST BLU-RAY : Un homme nommé Cheval (A Man Called Horse)


Un homme nommé Cheval Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 4.1 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 1.0 1.1 Mb/s

Autres pistes Anglais
Sous-titres Français imposé
Sortie Blu-ray 04/12/2019
Awards Aucun

Le test

Un master HD correct mais un peu vieillot...

Pour leur édition d'Un homme nommé Cheval, Carlotta exploite le master HD exploité par Paramount un peu partout dans le monde depuis 2011. Le résultat est plutôt correct mais visiblement perfectible.

Du côté des bons points, c'est une définition dans son ensemble satisfaisante et un aspect assez naturel plaisant et confortable. Malgré (entre autres) une douceur assez récurrente, l'image reste suffisamment fine et précise pour offrir un confort de visionnage notable, notamment dans les gros plans (captures 1, 2 et 15). Si un petit peu d'accentuation artificielle a probablement été appliqué, le rendu visuel reste naturel, avec un grain présent et un aspect cinéma plutôt bien restitué. On apprécie aussi la propreté de la copie et sa stabilité.

Un peu moins convaincantes, les couleurs semblent parfois tour à tour légèrement trop chaudes, notamment les carnations, ou un peu fades, en particulier les scènes moins éclairées (capture 12). Qui plus est, ces scènes présentent souvent des remontées de grain un peu disgracieuses et ressemblant plus à un effet secondaire de l'utilisation d'un master HD plus tout jeune et qui n'a peut-être pas été créé à partir du négatif original.

Enfin, il faut avouer que de nombreux passages paraissent tout de même plutôt doux et trahissent l'âge véritable du master HD. On y trouve un mélange d'un peu tout : probablement quelques zooms optiques, un grain épais (capture 5), quelques plans un peu lisses, et même quelques inserts d'une qualité très inférieure (capture 6).

...et des pistes sons du même acabit.

3 pistes sons sont proposées : VO 5.1, VO 2.0 et VF 1.0, reprenant la configuration du disque Paramount.

La hiérarchie qualitative des pistes suit en fait assez simplement la spatialisation.

La VO 5.1, malgré des faiblesses assez audiables, est de loin la meilleure des trois pistes. Elle offre un rendu plus ouvert et moins cacophonique, avec les graves des tambours bien restituées tout comme les aigues des flûtes. Cependant, elle sonne régulièrement assez creux, comme distante, en particulier au niveau des dialogues qui sont bien trop en retrait, la faute à un mixage déséquilibré sur ce point.

La VO 2.0 corrige en partie l'équilibre du mixage mais au détriment de la rondeur de la piste, qui sonne maintenant trop claire, comme si une partie du bas du spectre sonore manquait à l'appel.

Ce n'est cependant rien à côté de la VF 1.0, tellement peu grave que les tambours s'y transforment en caisse claire pour enfant. La musique et les effets sonores, globalement, pâtit particulièrement de cette piste, mais les dialogues bien trop mis en avant et la cacophonie de la piste à la moindre envolée sonore posent assez vite problème.

Suppléments

Un unique supplément seulement : une très intéressante nouvelle interview d'Elliot Silverstein (25 min 21, 1080i) où le réalisateur revient sur la génèse du projet, le tournage du film et surtout tout l'aspect historico-culturel qu'il a cherché à montrer dans le film. Silverstein semble très bien se souvenir de la production du film et déploie cela avec une efficacité rendant ce bonus très instructif.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 4.25 Version Française 3 7.25 / 12 9 / 12
Verdict Bonus Artistique
16.25 / 24 Correct Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests