TEST BLU-RAY : Stop Making Sense


Stop Making Sense Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 1.78:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 5.2 Mb/s

Autres pistes Anglais
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 04/12/2019
Awards Aucun

Le test

Un master HD plutôt correct mais vieillot...

Le film-concert avait déjà été édité en 2009 aux USA par Palm Pictures, puis en 2015 en Angleterre à partir du même master HD. C'est ce master que Carlotta reprend ici.

S'il fait plutôt bien le travail, ses limites apparaissent assez rapidement : détails fins limités, grain épais, contraste manquant de finesse et engloutissant les détails dans les zones sombres et une colorimétrie aux carnations un peu trop rosées pour convaincre. S'il est fort possible qu'une partie de ces éléments proviennent directement des choix de tournage de Demme, ils paraissent surtout assez typiques d'un master HD qui se fait vieillot, en particulier dans les plans les plus lumineux et qui accentuent ces limites. Les plans plus sombres, en particulier lorsque l'éclairage se fait directement sur les membres du groupe comme sur What A Day That Was, gagnent un peu en finesse ce qu'ils perdent dans le contraste un peu trop brutal.

Autre lacune assez typique : un cadre légèrement instable et surtout des poussières peu génantes mais récurrentes.

Pour autant, ce n'est pas à dire que le bond HD n'est pas visible, au contraire. Dans l'ensemble qui plus est, l'image possède un aspect assez naturel et qui semble vierge de tout bidouillage numérique (tant en terme de lissage que d'accentuation artificielle). Les détails restent visibles, notamment lors des plans individualisant les membres du groupe, et l'apport du format est dès lors évident. Idem du côté de l'étalonnage global qui, s'il manque un peu de finesse, offre une palette de couleurs dynamiques, propres et nettes (notamment durant les fonds rouges de Making Flippy Floppy et Swamp).

Ainsi, dans l'ensemble, le résultat visuel est tout à fait correct mais largement ouvert à l'amélioration.

...accompagné de deux mixages 5.1 pleinement convaincants.

Carlotta offre ici pas moins de 4 choix sonores. En effet, Stop Making Sense possède deux mixages distincts, chacun offert en 5.1 ou en 2.0 : un mixage dit "Cinéma" et un mixage "Studio". Le mixage Cinéma vise à offrir une expérience sonore proche de celle d'être présent au concert, avec un mixage amalgamant plus facilement l'ensemble des instruments et des voix. Le mixage Studio se rapproche lui plutôt d'un enregistrement en vue de la parution d'un CD avec des voix mises plus en avant (notamment celle de Byrne) et des instruments plus "propres".

Les deux pistes 5.1 s'avèrent très proches, aux quelques nuances indiquées ci-dessus. Dans l'ensemble, les deux offrent une expérience sonore très appréciable. Le son est propre, ample et accompagné d'une légère spatialisation plutôt agréable et pas excessive, et si le rendu s'avère un peu frontal, les pistes dégagent une belle énergie et une chaleureuse rondeur qui soutiennent très bien la musique des Talking Heads. Difficile d'avoir une préférence pour l'un des deux mixages, même si la voix de Byrne se dégage mieux des instruments ou des autres voix sur le mixage Studio, ce qui pourra plaire à certains.

Suppléments

Carlotta reprend ici quasiment l'ensemble des suppléments inclus à l'origine dans l'édition US puis ensuite en Angleterre. Ne manquent que le commentaire audio du groupe et de Jonathan Demme et les storyboards de David Byrne pour la scénographie du concert.

  • Conférence de presse avec le groupe (1h 05 min 31, 1080i upscalé) enregistrée en 1999 pour les 15 ans du concert
  • 2 chansons bonus : I Zimbra et Cities / Big Business (3 min 45 + 7 min 42, 1080p upscalé mais en DTS HD MA 5.1 d'excellente facture)
  • Auto-entretien de David Byrne (4 min 36, 1080i upscalé, qualité VHS), où le chanteur s'amuse à jouer l'interviewé et les intervieweurs dans un style complètement décalé
  • Montage promotionnel (3 min 09, 1080i upscalé) et bande-annonce plus traditionnelle (1 min 49, 1080p upscalé) du film

A noter que l'auto-entretien et la conférence de presse sont présentés avec un niveau sonore extrêmement faible. Il faut donc monter considérablement le son pour retrouver un volume d'écoute normal.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 11 11 / 12 9 / 12
Verdict Bonus Artistique
20 / 24 Dans les règles Exceptionnel !

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests