TEST BLU-RAY : Le professeur (La prima notte di quiete)


Le professeur Pathé!

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Italienne DTS HD Master Audio 2.0 1.4 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français incrusté
Sortie Blu-ray 07/12/2019
Awards Aucun

Le test

Une restauration 4K naturelle et agréable...

Le professeur a été restauré en 2019 en 4K par L'immagine Ritrovata, probablement à partir (en tout cas en grande partie) du négatif original. Il s'agit ici du montage italien intégral du film, qui dure 2h12. De fait, les génériques (y compris le titre du film) sont en italien.

Si l'on excepte des plans régulièrement flous (d'origine), la restauration fait des merveilles au niveau de la définition de l'image. Dès les premières secondes, le rendu visuel est précis et naturel, avec une finesse très confortable et un aspect vierge de bidouillage inutile. De fait, les détails fins abondent : détails faciaux, décors, étoffes, tout y est et c'est très plaisant à voir. L'image a aussi été parfaitement nettoyée et stabilisée, ce qui contribue à la rajeunir et à offrir un confort de visionnage indéniable.

L'étalonnage est quant à lui plutôt plaisant. Il est notamment intéressant de constater que la signature habituelle du laboratoire italien est fréquemment absente de l'image (captures 1, 9, 10 et 12 par exemple), notamment grâce à des noirs non colorés en jaune et une palette de couleurs qui ne semblent pas constamment biaisées dans le jaune ou le vert. La capture 9 est un excellent exemple : le ciel bleu est bien bleu (et pas turquoise) et la voiture rouge bien rouge (et pas rouge passé) sans pour autant forcer la photographie dans un rendu moderne ou neutre (le ton plutôt fade du film reste conservé sur les blancs ou les teintes beiges). Idem pour la capture 10. Cela n'empêche cependant pas plusieurs passages, en particulier en basse lumière (mais pas que), de conserver les signes distinctifs des étalonnages effectués par Ritrovata : noirs colorés (captures 5 et 15), visages légèrement laiteux (capture 14) ou plus simplement un aspect fondamentalement jauni de façon uniforme (les captures 2 et 3 sont prises à 1 image d'écart : voyez comment la capture 3 montre un ciel au bleu soudainement jauni). L'évolution des méthodes reste en tout cas sensible et appréciable, avec l'impression que le laboratoire pousse le curseur un peu moins loin et applique ses tables de correspondance maison avec une plus grande mesure. C'est tout à leur honneur.

...et une piste son confortable elle aussi.

Une seule configuration est proposée : une piste Italien 2.0 avec sous-titres français incrustés (exemple capture 4). La piste son est plutôt agréable, avec un rendu clair et ouvert. Les dialogues sonnent plutôt bien, jamais grésillants ou sourds, tandis que la musique tout en cuivres de Nascimbene en profite elle aussi. Sans être mémorable, de par l'aspect introverti du film, elle évite les lacunes habituelles et offre au contraire un confort d'écoute agréable.

Suppléments

Le principal bonus est un module d'interviews d'Olivier Père, Jean-Baptiste Thoret et Sonia Petrovna autour du film et de Zurlini (31 min 06, 1080i). On trouve aussi une très courte vidéo promotionnelle sur la sortie du film en Italie en 1972 (2 min 25, 1080p upscalé), dans un style très éloigné de celui du film.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Italienne 10 10 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
20.5 / 24 Correct Moyen.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests