TEST BLU-RAY : Midsommar


Midsommar Metropolitan Export

B Blu-ray 1080p 2.00:1 - VistaVision AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 3 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 3 Mb/s

Autres pistes Audio Description Français
Sous-titres Français - Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 02/12/2019
Awards Must Have

Le test

Une image parfaitement lumineuse...

Midsommar a été filmé sur Panavision Millennium DXL2 en 8K (5K pour le prologue urbain) et fini en 4K.

Visuellement, le Blu-ray offre une excellent présentation d'un film très impressionnant sur ce plan. Il faut cependant distinguer 3 choix photographiques très nets : une prologue urbain contrasté au rendu très moderne (captures 1, 2 et 3), quelques scènes plus tardives à la luminosité "neutre" (captures 4, 5, 10, 11 et 12 par exemple) et aux couleurs plus chatoyantes (capture 17) mais un gros du film très lumineux, comme surexposé (captures 6 à 9 par exemple). Cela implique un aspect moins flatteur sur le plan de la colorimétrie, sans pour autant empêcher la sensation d'un renvu visuel plus que confortable.

La définition générale est en effet excellente, avec un très bon niveau de détails fins rendant hommage au travail sur les décors et les costumes notamment. C'est beau, net, précis et très très détaillé, et aucun problème particulier n'est à noter.

Côté étalonnage, comme indiqué plus haut, les choix photographiques du film sont parfaitement respectés, des scènes plus sombres ouvrant le film aux plans ultra-lumineux couvrant quasi tout le séjour chez les Harga, et on ne perçoit aucune limite qui pourrait provenir du disque en lui-même. On notera cependant une brève occurence de postérisation (située à 2h10 dans le montage cinéma et 2h32 min 50 dans le Director's Cut).

Bref, du tout bon.

NB : les captures sont tirées du montage Director's Cut, mais les qualités visuelles des 2 montages sont tout à fait équivalentes (malgré le débit vidéo moindre alloué au montage cinéma - il était d'ailleurs possible de faire un peu plus de place pour le montage cinéma sur son disque).

...et des pistes sons enveloppantes et confortables

Le montage cinéma propose VF et VO 5.1. Le montage long Director's Cut n'est qu'en VOSTF.

VO et VF 5.1 sont quasi identiques, à ceci près que les dialogues français semblent moins bien intégrés. L'ambiance tour à tour légère ou au contraire plus claustrophobique de la bande son est sans aucun doute la grande gagnante ici. Elle appuie l'atmosphère visuelle du film, s'écoulant régulièrement dans les enceintes arrières pour envelopper le spectateur. Le design sonore dans son ensemble est efficacement restitué ici et permet au spectateur de (re)voir le film dans des conditions acoustiques impeccables, même si on ne parle évidemment pas d'un déluge sonore.

Suppléments

Les bonus sont tous sur le disque contenant le montage cinéma. Le montage plus long Director's Cut possède, lui, un disque dédié.

Que les festivités commencent (24 min 52, 1080p) : making of du film

La construction du village (33 min 17, 1080i) : time-lapse de la construction du village servant de décor principal au film

Teaser français (1 min 29, 1080p) et bande annonce française (2 min 29, 1080p) du film

5 bandes annonces de l'éditeur

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.75 Version Française 5.5 11.25 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
22.25 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests