TEST BLU-RAY : Autopsie d'un meurtre (Anatomy of a Murder)


Autopsie d'un meurtre Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 4.2 Mb/s

Autres pistes Anglais
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 30/10/2019
Awards Aucun

Le test

Une restauration 4K correcte mais qui commence à dater...

Pour leur édition d'Autopsie d'un meurtre, Carlotta part de la restauration 4K effectuée pour Sony en 2012 à partir d'un interpositif scanné sur Spirit 4K.

Si cette restauration était très plaisante à l'époque, il faut avouer que la technologie a évolué sur un point notable depuis : l'utilisation de scanners plus avancés et mieux à même de retranscrire les hautes fréquences présentes sur la pellicule numérisée. Ce n'était malheureusement pas le cas sur Spirit en 2012, et la restauration 4K a aujourd'hui un aspect ressemblant plutôt à une restauration HD qu'à une restauration 4K. Qui plus est, l'utilisation d'un interpositif et non du négatif original vient limiter d'autant plus la finesse de l'image. Cela se voit sur la finesse de l'image et l'épaisseur du grain. On soupçonne aussi la restauration de s'être faite avec un peu d'accentuation artificielle des contours, ce qui explique son aspect régulièrement électronique (captures 2 et 4).

C'est dommage car autrement, le rendu est tout de même confortable, avec un niveau de détails fins plaisant, une belle propreté et une bonne stabilité. Les bases sont donc là et l'apport HD immédiatement perceptible, mais il est clair que cette restauration n'est plus à même de rivaliser avec un travail effectué sur Arriscan.

Idem côté étalonnage, où Sony semble avoir eu la main un peu lourde sur le contraste par endroits. L'image est contrastée, quitte à brûler les blancs et probablement boucher un peu les noirs. Dans l'ensemble, le rendu est plutôt correct mais fait penser sur de nombreux plans à un étalonnage à l'ancienne avec un contraste manquant de nuance.

...et deux pistes sons très correctes, notamment une agréable piste 5.1.

Une VO mono et une VO 5.1 sont proposées. Nous avons regardé le film en 5.1. La piste est globalement mono pour les dialogues et c'est la musique qui est spatialisée. L'expérience est assez correcte, mais il est assez évident que les dialogues sonnent de façon assez étouffée alors que la musique a bénéficié d'un joli traitement. La piste mono peut donc paraître plus homogène de ce côté. Cependant, dans l'ensemble, la piste 5.1 offre une ouverture supérieure et un rendu sonore général qui nous parait préférable à la piste mono. Les deux offrent en tout cas des prestations assez typiques de restaurations du genre et permettent de suivre agréablement le film. Elles sont propres, la musique ne montre pas de distorsion, mais les dialogues sont, donc, assez étouffés.

Suppléments

Même si la quantité de suppléments n'égale pas celle proposée par Criterion aux USA, il faut avouer que le package créé par Carlotta et au final plutôt satisfaisant. On trouve ainsi :

  • Otto Preminger And The Dangerous Woman (2012, 57 min 51, 1080i, upscalé) : portrait d'Otto Preminger réalisé par André S. Labarthe
  • Reportage TV sur le tournage du film dans l'état du Michigan (5 min 01, 1080p, upscalé)
  • Bande-annonce du film (4 min 48, 1080p)
  • Fac-similé du livre "Anatomy of A Motion Picture" de Richard Griffith (132 pages, en anglais, environ 35 pages de texte écrit assez petit), qui revient sur l'ensemble de la production du film
  • Reproduction de 5 photos d'époque
  • L'affiche du film (60 x 40 cm)

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 9.5 9.5 / 12 9 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.5 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests