TEST BLU-RAY : Le dernier milliardaire


Le dernier milliardaire Pathé!

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.37:1 AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 1.3 Mb/s

Autres pistes Audio Description Français
Sous-titres Anglais - Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 23/10/2019
Awards Aucun

Le test

La restauration 4K est visuellement très agréable...

Jolie restauration 4K (effectuée par L'immagine Ritrovata), mais, au vu du résultat visuel, peut-être pas à partir du négatif (l'image semble en effet très légèrement moins fine que lorsque les Italiens partent d'un négatif).

L'image est globalement fine et détaillée. Le rendu est naturel et semble vierge de filtrages numériques destructifs. Le matériel semble en bon état et permet d'en extraire un bon niveau de détails, même si la finesse générale est très légèrement en retrait par rapport à d'autres sorties similaires. Le grain, naturellement restitué, est lui aussi très légèrement plus épais qu'à l'accoutumée. Rien de génant cependant, mais les yeux les plus habitués percevront probablement cette légère différence.

L'étalonnage est convaincant lui aussi. Malgré un choix de décoller les noirs, l'image ne parait jamais terne même dans les scènes les plus chargées en éléments sombres. Un bon point. Cela permet une image à la fois contrastée mais sans en faire de trop, conservant ainsi un charme argentique efficace. A noter que le noir et blanc est ici, techniquement, très très très légèrement coloré. On suppose une légère erreur à l'encodage, mais c'est tellement léger que c'est difficilement perceptible même en scrutant les captures... Au-delà de ça, l'encodage ne montre pas de faiblesse particulière

Enfin, stabilité et propreté sont excellentes.

...mais la piste son est beaucoup plus limitée.

La piste son, elle, montre encore les effets du temps. Les dialogues sont en effet assez sourds et voilés, tandis que la platitude générale de la piste accentue encore l'impression de rendu daté. La piste est autrement propre, mais ce rendu général étriqué est perceptible à l'oreille.

Suppléments

  • Le dernier baroud (35 min 10, 1080i) : entretiens (très intéressants) avec Noël Herpe et Dimitri Veryzoglou sur le film
  • Portrait d'époque de René Clair (13 min 16, 576i)

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 8 8 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.5 / 24 Dans les règles Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests