TEST BLU-RAY : Quand passent les cigognes (Letiat jouravli)


Quand passent les cigognes Potemkine

B Blu-ray 1080p 1.37:1 AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Russe DTS HD Master Audio 2.0 2.1 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 01/10/2019
Awards Must Have

Le test

Une restauration 4K absolument splendide...

La restauration 4K effectuée en 2017 par Mosfilm et utilisée ici par Potemkine est absolument splendide. Si l'on excepte encore quelques menus défauts (légers tremblements sur une poignée de plans et quelques rares poussières) et quelques plans à la luminosité fluctuante, l'image est résolument magnifique, ce dès les premières minutes du film.

Ce qui flatte tout de suite l'oeil, c'est la finesse de l'étalonnage, qui offre une palette de gris finement nuancée. Que ce soit les effets tranchants lors des scènes moins éclairées (captures 4 et 8) ou les détails sombres dans les scènes de jour (captures 1, 6 et 11), les images sont splendides et offrent un noir et blanc ultra raffiné.

Ensuite, le niveau de détails est excellent et le rendu visuel impressionnant et très naturel. Le grain fin argentique abonde, les détails fins aussi que ce soit les détails faciaux des interprètes (captures 3 et 7) ou dans les plans plus larges (capture 16). L'image ne semble pas avoir subi de filtrage numérique superflu, et l'aspect général possède une qualité argentique très confortable.

Enfin, hormis les menus défauts cités plus haut, la propreté et la stabilité de l'image sont excellentes, tout comme l'encodage.

...mais une VO moins impressionnante

La piste son 2.0 est, comme souvent, moins impressionnante que l'image. Ici, elle sonne de façon assez typique avec un rendu propre et sans distorsion, et des dialogues plutôt clairs, mais avec un aspect général assez plat et tout de même plutôt daté. Les quelques séquences les plus mouvementées sont les premières à souffrir de ce manque de dynamique qui écrase alors la bande son.

Suppléments

Potemkine reprend ici la présentation du film par Françoise Navailh (13 min 01, 1080p) qu'on trouvait dans leur coffret DVD 2014 consacré à Kalatozov. L'éditeur ajoute aussi trois suppléments plutôt exhaustifs :

  • un portrait du réalisateur, par Françoise Navailh (12 min 10, 1080p)
  • une analyse de la séquence des adieux manqués, par Eugénie Zvonkine (22 min 33, 1080p)
  • une analyse du film à travers les codes du mélodrame, par Françoise Zamour (20 min 58, 1080p)

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Russe 9 9 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
20 / 24 Le Nirvana Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests