TEST BLU-RAY : Le Bateau phare (The Lightship)


Le Bateau phare Indisponible

B Blu-ray 1080p 1.77:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 2.2 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 1.7 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 02/07/2019
Awards Aucun

Le test

Image

Co-édition entre L'atelier d'images et Malavida, et exclusivité HD mondiale.

Le bateau phare ne semble pas avoir bénéficié d'une restauration récente et est exploité ici à partir d'un master HD très certainement pré-existant. Le résultat n'est pas foncièrement problématique mais s'avère tout de même limité sur plusieurs points (habituels des masters HD âgés).

Tout d'abord, c'est la texture de l'image qui semble immédiatement trop douce. Si certains plans présentent un grain un peu épais et assez typique, le gros du film s'avère tout de même manquer cruellement de texture, probablement soit à cause de la numérisation très ancienne à la source de ce master HD, soit à cause de l'utilisation d'un filtre numérique ayant éliminé le grain (nous penchons pour une combinaison des deux). Si le niveau de détails reste encore assez correct (les détails des vestes, typiquement - captures 5 et 17), cette patine assez lisse, qui plus est couplée au format 1.77, donne un aspect très "télé-filmquesque" à l'image. L'autre indicateur de l'âge probable du master HD utilisé est tout ce qui est détails fins du type pilosité faciale (captures 4 et 7), représentatifs d'un manque de finesse.

L'autre aspect est la colorimétrie du film, avec d'un côté les visages typiquement rosés des anciens masters HD, et de l'autre un contraste pas très finement ajusté. Cela reste, cependant, suffisamment coloré et dynamique pour rester agréable à l'oeil, mais il est fort probable d'une restauration plus récente affinerait cela.

Enfin, si l'image est globalement propre, on notera quelques tremblements de cadre.

L'encodage est très correct, probablement aidé par la texture relativement peu piquée de l'image.

Son

VO et VF sont elles aussi un peu à la peine.

La VO 5.1 se détache nettement cependant, pas tant grâce à sa spatialisation supplémentaire (en pratique très limitée) que grâce à un rendu un peu plus clair et rond et des dialogues mieux intégrés.

La VF, à côté, fait très datée et accentue l'aspect "télé-filmesque" mentionné plus haut. Si les dialogues restent clairement intelligibles, leur intégration dans le mixage n'est pas très naturel, et le reste de la piste son (la musique, en particulier) est vraiment trop en retrait.

Suppléments

Le film est accompagné de 2 suppléments principaux, courts mais plutôt bien menés : une interview du réalisateur Jerzy Skolimowski par Stéphane Goudet (10 min 37, 1080i, 2018) et une introduction du film par le réalisateur enregistré à La Cinémathèque en mars 2019 (5 min 14, 1080i). On trouve aussi la bande annonce originale remasterisée du film (2 min 21, 1080p) et 4 bandes annonces de l'éditeur L'atelier d'images.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 4.5 Version Française 3.75 8.25 / 12 8 / 12
Verdict Bonus Artistique
16.25 / 24 Correct Moyen.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests