TEST BLU-RAY : Dragons 3 : Le Monde caché (How to train your dragon : the Hidden world)


Dragons 3 : Le Monde caché Universal

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - 2K

Version Anglaise Dolby Atmos - Dolby True HD 7.1 4.9 Mb/s

Version Française Dolby Digital Plus 7.1 0.7 Mb/s

Autres pistes Portugais - Néerlandais - Catalan - Castillan - Audio Description Français - Flamand (Vlaams)
Sous-titres Français - Anglais - Portugais - Néerlandais - Catalan - Castillan
Sortie Blu-ray 12/06/2019
Awards Démo Image

Le test

Dragons 3 : Le Monde Caché avait bénéficié d'un joli traitement dans les salles de cinéma (IMAX, 3D Native, DTS:X, Dolby Atmos...). Avec son édition Blu-ray, DreamWorks a-t-il réussi à nous retransmettre le spectacle des salles obscures ?

Dragons : Le Monde Caché - Image 1La saga Dragons nous a habitué à être un régal pour les yeux depuis Dragons (2010) et Dragons 2 (2014). A chaque fois, les dessinateurs et les animateurs ont réussi à donner vie à la vision artistique du réalisateur. Avec Dragons 3 : Le Monde Caché, le savoir faire des équipes de DreamWorks n'est plus à démontrer, il se délecte. Une chose est sure, l'évolution technique permet la création d'un monde encore plus riche. Les différents environnements foisonnent de détails. Que l'on soit dans des cavernes, sous la brume, dans la foret, sur le sable, dans les airs, à un banquet ou dans le monde caché, la touche graphique reste cohérente et ne dénature pas l'esprit "Dragons". La précision visuelle met en avant chaque petit détail : la barbe naissante d'Harold, le scintillement de la furie éclair, les textures des Dragons et des armures... La profondeur de champ est phénoménale avec un découpage qui ne laisse pas indifférent. La colorimétrie n'est pas en reste avec une panoplie de couleurs appuyées par un contraste solide et harmonieux. Les séquences de nuit sont un régal de précision.

Dragons : Le Monde Caché - Image 2Avec un format en Dolby Digital Plus pour la version française, on ne peut que pester qu' Universal ne localise pas plus ses éditions pour proposer un format plus en adéquation avec le support. En tant que telle, la piste ne démérite pas et le mixage jouit d'une restitution fidèle de l'action. La version originale est en tout point supérieure à sa consœur française. Plus ample, le Dolby True-HD apporte plus de profondeur dans les graves (chapitre 3) et plus d'intensité aux pièges (chapitre 12). Avec un spectre plus large les détails sont mieux restitués (acclamations, pas des dragons...) et la dynamique se veut plus cisaillée. Dans les 2 cas, les pistes audios ne sont pas avares en effets, dont la précision fait plaisir à entendre, le spectacle est au rendez-vous. Petit conseil, n'hésitez pas à monter le volume pour vous laisser porter par le souffle du vent.

L'édition Blu-ray de Dragons 3 : Le Monde Caché est sans conteste l'édition la plus aboutie de la trilogie. Même si la VF est en deçà du reste, il serait dommage de ne pas profiter du spectacle. 

Comme à son habitude, DreamWorks offre un maximum de détails sur la réalisation de son film d'animation :

  • Courts-métrages de DREAMWORKS : Bilby, Bird Karma ()
  • Ouverture alternative introduite par le scénariste / réalisateur Dean Deblois ()
  • Scènes coupées introduites par le scénariste / réalisateur Dean Deblois () : La queue automatique, Protecteur vs ravisseur, Mission d’espionnage, L’esprit avant l’épée, Ta responsabilité, Donner voix à ton viking, Créer une histoire de dragons épique, Comment j’ai appris des dragons
  • Brave Wilderness présente : Nature + Dragons = Génial () : Les oiseaux et les chauves-souris, c’est top, Animal + Animal = Dragon
  • Les chroniques du Dragon Mouton () : Ami vs nourriture, La société secrète des moutons
  • Un pont de dragons
  • Grandir avec les dragons
  • La conception en évolution des dragons
  • Dessiner des dragons
  • Un méchant épique
  • La trilogie du dragon d’Astrid en 60 secondes
  • Bienvenue à New Berk
  • Commentaire sur le film avec le scénariste / réalisateur Dean Deblois, le producteur Bradford Lewis et le chef de l’animation des personnages Simon Otto

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 6 Version Française 3 9 / 12 12 / 12
Verdict Bonus Artistique
21 / 24 Dans les règles Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Frédéric Tribolo

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests