TEST BLU-RAY : Frayeurs (Paura Nella Città Dei Morti Viventi)


Frayeurs Artus Films

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 2K

Version Italienne PCM 2.0 1.5 Mb/s

Version Française PCM 2.0 1.5 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 02/10/2018
Awards Aucun

Le test

Ouille ! On ne sait pas ce qui s’est passé, mais après la réussite technique qu’était leur édition de L’au-delà, Artus continue sa collection Lucio Fulci avec Frayeurs, pour un résultat visuel autrement moins plaisant.

Si l’on se fie aux maigres informations disponibles, Artus est parti d’une nouvelle restauration 2K. A l’écran, cela se voit sur plusieurs points : le cadre et les couleurs sont stables, l’image globalement très propre (ne subsiste qu’une ou deux poussières) et le niveau de détails fins suffisamment élevé pour convoyer une impression de fraicheur et de netteté de la copie. De ce point de vue, et comparé à l’ancien master disponible et son bruit électronique visible, il y a une amélioration palpable.

Le souci, c’est que l’image semble avoir été intensément lissée, au point où le grain argentique a virtuellement été éliminé. Cela se voit sur l’ensemble du film, mais tout particulièrement sur les aplats. Les premières victimes sont les visages des acteurs et actrices, lisses, cireux, et d’où les textures et détails faciaux hors plans rapprochés ont été éliminés (captures 2, 3 et 7). Le filtrage génère aussi régulièrement des effets de postérisation, une chose que le grain permet d’éviter habituellement, et qu’il ne peut évidemment plus faire puisque filtré. C’est fondamentalement dommage et frustrant, car si c’est bien face à une restauration 2K récente que nous sommes, ce type de rendu visuel nous renvoie plutôt 7 ou 8 ans arrière.

A une semaine de la sortie de l’édition anglaise chez Arrow, qui partira elle aussi d’une nouvelle mais différente restauration (4K et non 2K, notamment), il va sans dire que la comparaison sera très certainement instructive. Pas sûr cependant, connaissant le pedigree de l’éditeur britannique, que cela tourne en faveur de l’édition française.

L’étalonnage est assez convaincant, même si la photo du film semble avoir toujours été plutôt terne. Rares sont les éléments saturés qui sautent aux yeux, hormis les effets gores parsemant le film. On remarquera cependant une tendance de plusieurs plans à dériver dans le vert, tendance déjà visible sur les précédentes éditions HD du film mais rappelant aussi ce qu’on avait pu voir chez Artus sur L’enfer des zombies.

Enfin, l'encodage est relativement solide dans son ensemble, mais le lissage de l'image génère des aplats unis le mettant à mal de temps à autre (cf les côtés du cercueil sur la capture 5). Cependant, comme pour L'au-delà, on ne pourra que conseiller à l'éditeur pour ses prochaines sorties de mettre toutes les chances de son côté sur ce point en exploitant mieux l'espace disque offert par le support, et en compressant un peu plus les bonus (plutôt que leur attribuer le même débit vidéo que le film).

EDIT (13/10/2018) : Comme anticipé, la restauration 4K effectuée par Arrow pour leur édition est largement supérieure à celle parue chez Artus. Si on note un contraste peut-être un peu fort sur certaines scènes (comparatif 4), l'ensemble est bien moins terne que l'édition Arrow, mais surtout, on retrouve une texture bien éloignée du rendu très lisse de l'édition Artus. C'est dommage, car une comparaison 2K / 4K aurait été très instructive, mais le lissage appliqué ici dénature trop l'image pour que cette comparaison ne soit pas biaisée. Le cadrage est aussi légèrement dézoomé chez Arrow, mais rien de vastement différent.

Des captures comparatives sont proposées en bas de ce test, avec à chaque fois d'abord le disque FR puis le disque UK.

 

Les 2 pistes sons sont autrement moins polémiques.

La VO italienne (ostensiblement post-synchronisée, mais c'est d'époque) offre un son clair, assez équilibré et avec une dynamique légère mais appréciable. Les nombreux cris féminins percent bien à travers le mixage, tandis que la piste ne souffre pas de souffle, craquements ou distorsion. Cependant, l'ensemble reste tout de même assez plat.

La VF est assez proche, même si les dialogues semblent un peu plus en retrait et un peu plus sourds, ce qui déséquilibre un peu le mixage sonore. Autrement, cependant, la piste est là aussi plutôt confortable, même sans être particulièrement mémorable.

 

L'interactivité suit la ligne éditoriale vue sur L'enfer des zombies et L'au-delà. On trouve ainsi :

Voyage au bout de la peur (14 min 21, 1080i) où Lionel Grenier revient sur le film

"Personne ne verra ce film" (23 min 28, 1080i) : entretien avec Catriona MacColl

La ville des morts-vivants (30 min 42, 1080p) : entretien avec Giovanni Lombardo Radice

Sous le cimetière (30 min 59, 1080p) : entretien avec Massimo Antonello Geleng

Diaporama d'affiches et de photos du film (3 min 18, 1080i)

Bandes annonces de Frayeurs, L'au-delà et L'enfer des zombies (1080p)

En complément, on retrouve aussi un livret de 80 pages, supervisé par Lionel Grenier, et se focalisant ici sur l'univers de HP Lovecraft au cinéma. Ses 47 pages de texte se découpent globalement comme suit : 2 pages d'introduction de Lionel Grenier, 4 pages d'extraits d'entretiens divers autour du film, 16 pages de Guillaume Flouret sur l'influence de Lovecraft sur le cinéma de genre, 17 pages de Gilles Menegaldo sur les adaptations de Lovecraft au cinéma, 5 pages de Gilles Vannier sur La malédiction céleste (sur lequel Fulci a officiellement été producteur, mais sur lequel il a en fait été chargé de réaliser les scènes à effets spéciaux) et enfin 3 pages de filmographie sélective sur la thématique de HP Lovecraft.

Les notes

Piste 1 Piste 2 Audio Vidéo
Version Italienne 4.75 Version Française 4.5 9.25 / 12 7.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
16.75 / 24 Le Nirvana Moyen.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests