TEST BLU-RAY : The Seven-Ups (Police puissance 7) (The Seven-Ups)


The Seven-Ups (Police puissance 7) Wildside Video

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Anglaise DTS HD Master Audio 2.0 2 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 2 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français imposé
Sortie Blu-ray 26/09/2018
Awards Aucun

Le test

Fruit d'une récente restauration 4K effectuée par la FOX, The Seven-Ups arrive chez nous en Blu-Ray via Wild Side.

Cette nouvelle restauration corrige certains problèmes du master HD précédemment disponible, et notamment exploité en Angleterre par Signal One. Outre le fait qu'il s'agissait d'un master HD visiblement daté, son étalonnage à l'ancienne était très certainement incorrect, et il souffrait en plus d'un étirement du cadre, déformant l'image. Rien de tout cela ici : la bonne géométrie du cadre est retrouvée, l'ensemble parait plus frais, plus naturel, avec un grain plus fin et un gain notable en détails fins. De plus, le cadre a été stabilisé de façon plus efficace qu'auparavant, tandis que l'image a été profondément nettoyée.

Cependant, l'étalonnage convainc moins. S'il est difficile de juger des changements colorimétriques, surtout compte tenu de la fort probable inexactitude de l'ancien master HD, de nombreux plans de la nouvelle restauration sont nettement ternes, comme voilés, avec un contraste assez faible (captures 3 et 12), là où d'autres plans ne montrent aucunement cela. Cette alternance se fait qui plus est parfois au sein d'une même séquence, ce qui surprend d'autant plus. S'il est fort possible que la photographie du film soit volontairement terne, ce point spécifique laisse par contre perplexe. C'est dommage car cette nouvelle restauration se défait de l'homogéneisation perceptible sur l'ancien master, qui tendait à désaturer tout le film là où cette nouvelle restauration offre une plus grande palette.

Pas de défaut notable à signaler, tant côté propreté, stabilité qu'encodage.

 

La VO offre des prestations sonores très correctes. Sans être exceptionnellement dynamique, elle permet un bon confort d'écoute, à travers des dialogues bien retranscrits, un mixage équilibré et une très bonne propreté générale.

La VF est très proche sur certains points (l'amplitude de la musique notamment), mais les dialogues sont moins convaincants dans leur insertion dans le mixage.

 

Wild Side reprend ici, pour le plus grand bonheur des curieux, la majeure partie des bonus trouvables sur l'édition britannique ou sur l'édition US (ne manque que le montage compact en Super 8).

The Seven Ups Connection (21 min 33, 1080p) :  interview de Philip D’Antoni

Un acteur à la Tony Lo Bianco (18 min 08, 1080p) :  interview de Tony Lo Bianco

Du réel au réal (24 min 49, 1080p) : interview de Randy Jurgensen, conseiller technique sur le film et ancien de la NYPD

Plein feux sur la course (13 min 52, 1080p) : module sur la course poursuite centrale du film

L'autopsie d'une course (8 min 19, 1080) : featurette d'archives sur le tournage du film, et notamment de la course poursuite

Unité de choc (39 min 38, 1080p) : Fathi Beddiar discute du film, son sujet et son réalisateur

Bande annonce (non restaurée et upscalée) (3 min 28, 1080i)

Comme d'habitude dans cette collection, un livre, ici de 120 pages et écrit par Philippe Garnier, est inclus. Garnier y revient surtout sur la carrière de D'Antoni, mais aussi sur la genèse du film et son tournage. On regrettera cependant qu'un livre aussi épais contienne finalement un texte aussi court au profit de (très) nombreuses photos : il n'y a en effet que 32 pages de texte au total (27.5%).

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 4.75 Version Française 4.5 9.25 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
19.25 / 24 Le Nirvana Moyen.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests