TEST BLU-RAY : Sans lendemain


Sans lendemain Gaumont

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.37:1 AVC-MPEG4 DI - 2K

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 1.5 Mb/s

Autres pistes Audio Description Français
Sous-titres Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 20/06/2018
Awards Aucun

Le test

Sans lendemain parait en Blu-ray chez Gaumont frais d'une restauration effectuée par Eclair en 2015 à partir d'un marron de sécurité.

Logiquement, l'élément utilisé impacte assez visiblement le rendu visuel du film. Comparé à de nombreux autres titres restaurés par Eclair et parus chez Gaumont, le film possède en effet une image notablement plus diffuse et avec un rendu globalement moins défini, même si l'upgrade HD reste nettement visible. Les fondus enchaînés souffrent particulièrement d'une chute de définition et d'un aspect assez lisse. Ce côté lisse se retrouve aussi dans certains plans, même si la majorité du film conserve un rendu pellicule et un grain plutôt bien géré, pour un aspect généralement naturel. Cela étant, il faut tout de même nuancer et préciser que nous sommes tout de même face à une restauration HD à la plus value visible, malgré ses limites.

Un autre point de discussion est l'étalonnage du film. Nous avions questionné Eclair sur leur choix de présenter certains films avec des niveaux de noirs élevés, et ils nous avaient indiqué que ce choix était pris au cas par cas et par l'ayant droit, soit Gaumont ici. Si on peut estimer que le contraste "complet" trouvé sur de nombreuses restaurations n'est pas quelque chose que l'on obtiendrait en pellicule, et que certaines restaurations Eclair / Gaumont aux noirs décollés restent très convaincantes, il faut avouer que c'est bien moins le cas ici. En effet, le niveau de noirs est ici très décollé, et dans l'ensemble, l'image parait fréquemment terne, comme voilée. Couplé à l'aspect parfois lisse et parfois un peu diffus de l'image, c'est un point qui n'aide pas vraiment l'aspect technique du disque.

Pour le reste, encodage, propreté et stabilité sont excellentes.

 

La piste son fait assez vieillotte, que ce soit sur la musique ou les dialogues, qui font régulièrement étriqués et paraissant comme lointains. On conseillera donc de monter le son pour pleinement comprendre les dialogues, mais il ne faut clairement pas attendre de miracle pour cette piste, là aussi éloignée des meilleures restaurations trouvables chez Gaumont.

 

Blanc comme neige (19 min 47, 1080p) : Présentation du film par Vincent Amiel

Bande-annonce (3 min 52, 1080p)

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 7.5 7.5 / 12 9 / 12
Verdict Bonus Artistique
16.5 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests