TEST BLU-RAY : Memories of Murder


Memories of Murder Indisponible

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 4K

Version Sud-Coréenne DTS HD Master Audio 5.1 5.6 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 2.1 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 11/07/2018
Awards Must Have

Le test

Fruit d'une nouvelle restauration 4K, Memories of Murder sort en Blu-ray en France chez La Rabbia à travers une très jolie édition. A notre connaissance, il s'agit ici de la première exploitation vidéo au monde de cette restauration. Il s'agit aussi de la première sortie du film en Blu-ray en France.

Le résultat est plaisant, et marque sans aucun doute un upgrade net sur l'édition DVD parue en France. S'il est clair que la photographie extrêmement désaturée (à quelques exceptions près) du film ne donne pas au spectateur de quoi flatter sa rétine, le résultat est très naturel et effectué avec compétence. Aucun filtrage numérique ostensiblement intrusif n'empiète sur la qualité visuelle, et on obtient ainsi au contraire un rendu global plaisant et pourvu d'un très bon niveau de détails. Les plans rapprochés permettent facilement de constater cette finesse d'image (captures 14 et 16) mais les plans plus larges sont eux aussi convaincants (captures 4 et 11). On pourra cependant noter un grain étonnamment épais et diffus pour une restauration 4K vraisemblablement faite à partir du négatif original. Difficile de dire d'où cela provient, mais à choisir, on suppose un très léger "management" du grain. 

L'étalonnage semble par contre avoir été ostensiblement revu pour toutes les scènes désaturées. Hormis quelques couleurs primaires qui ressortent de façon notable dans le cadre (captures 6, 12 et 15) donnant parfois l'impression d'avoir été retouchées numériquement à cet effet, l'étalonnage est maintenant plus sombre, plus terne et au final plus contraint dans son amplitude de couleurs. Il nous est impossible de dire ce qui est fidèle ou non, mais on peut supposer, vu la spécificité visuelle obtenue et la collaboration du réalisateur sur cette restauration, que ce nouvel étalonnage est le fruit d'une volonté artistique. Au-delà de cette remarque, ce nouvel étalonnage n'offre pas de souci particulier à dénoter. Les scènes sombres restent lisibles tandis que les jeux de lumière et d'éclairage continuent d'offrir des zones d'ombres volontairement cachées ou partiellement révélées. Tout semble en place, donc.

 

La VF 2.0 est évidemment plus plate que sa consœur coréenne, elle présentée en 5.1. Elle ne démérite cependant pas, très certainement aidée par l'aspect peu démonstratif du film. On y trouvera aussi un rendu un tout petit peu plus clair que sur la VO, mais au détriment des dialogues (un peu sourds) et de l'équilibre général du mixage.

La VO 5.1 est logiquement plus à même de créer une ambiance enveloppante, même si cela reste limité principalement aux effets d'ambiance (la pluie récurrente) ou la musique. Un peu moins claire que la VF, elle est cependant plus équilibrée dans le mixage des dialogues, des effets et de la musique

 

Blu ray :

Commentaire audio de Bong Joon‑ho, Song Kang‑ho, Kim Sang Kyung et Park Noh‑sik

Memories : Retour sur les lieux du crime (1h 03 min 16, 1080i) (aussi présent sur le DVD de bonus) : nouveau documentaire de Jesus Castro‑Ortega sur le film

Bong Sound (14 min 00, 1080i) (aussi présent sur le DVD de bonus) : entretien avec Choi Tae‑youn

DVD du film :

Commentaire audio de Bong Joon‑ho, Song Kang‑ho, Kim Sang Kyung et Park Noh‑sik

7 scènes coupées avec commentaire audio optionnel de Bong Joon-ho (14 min 04)

DVD bonus :

Making of (2003, 17 min 39)

Entretien avec Taro Iwashiro, compositeur (14 min 03)

Les décors et accessoires (11 min 07)

Les costumes et maquillages (12 min 08)

Les effets spéciaux (5 min 10)

Bandes‑annonces 2004 (2 min 21) et 2017 (1 min 29)

Livret de 40 pages, avec 13 pages de Stéphane de Mesnildot sur le film et son tournage

Reproduction du storyboard intégral du film (366 pages), traduit en Français

 

L'édition est donc assez chargée, tant en vidéo qu'en compléments physiques, avec notamment l'inclusion du storyboard traduit (ce qui, compte tenu du prix de l'édition, est une belle inclusion). On regrettera cependant que de nombreux suppléments présents sur le double DVD CTV de 2005 n'ont pas été repris. S'il ne fait aucun doute que le nouveau documentaire signé Castro-Ortega compense cela en terme d'informations données, c'est au minimum le court métrage White Man (réalisé par Bong) qui manquent de façon marquante à l'appel.

 

A noter qu'une édition Blu-ray identique sauf pour la présence du storyboard parait le même jour (à un prix du coup plus doux).

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Sud-Coréenne 5.25 Version Française 4.75 10 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
20.5 / 24 Le Nirvana Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests