TEST BLU-RAY : À la recherche du plaisir (Alla ricerca del piacere)


À la recherche du plaisir Le Chat qui Fume

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - 2K

Version Italienne DTS HD Master Audio 2.0 1.9 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 15/06/2017
Awards Must Have

Le test

Frais d'une nouvelle restauration 2K effectuée pour Camera Obscura à partir du négatif original, A la recherche du plaisir s'offre une belle cure de jouvence. 

Très compétente et sans filtrage superflu, la restauration offre un excellent rendu visuel, à la fois naturel et détaillé. Le niveau de détails y est très bon, que ce soit pour les détails des acteurs (capture 12) que pour les plans plus larges (captures 8 et 13), et l'ensemble possède un aspect cinéma agréable et confortable, soutenu par un grain fin typique de ce genre de restaurations 2K. Clairement, l'aspect HD est instantanément visible, et la restauration se place dans le haut du panier.

L'image a été profondément nettoyée et stabilisée, permettant d'obtenir un résultat virtuellement immaculé.

L'étalonnage est dans l'ensemble plutôt convaincant, même si certains plans possèdent une légère dérive jaune du type de celle visible chez les restaurations couleurs effectuées par L'immagine Ritrovata, visibles sur des films comme Your Vice is a Locked Room and Only I Have the Key, The Black Cat ou A Touch of Zen. Cependant, il semble que cette dérive a ici été atténuée, mais en l'absence de précision, nous ne pouvons dire si cela a été fait après coup par Camera Obscura (comme Arrow l'avait fait pour Les frissons de l'angoisse) ou limité pendant la restauration. Cela étant, le gros du film a un étalonnage suffisamment dynamique et équilibré pour que cette dérive soit ici négligeable, bien que pas totalement éliminée. Cela permet d'obtenir des couleurs joliment saturées et dans l'ensemble convaincantes.

Enfin, on notera un encodage plutôt compétent, quoique très légèrement optimisable malgré le débit vidéo plutôt confortable (cf le ciel sur la capture 11). En visionnage, c'est cependant suffisamment léger pour ne pas gêner, mais cela peut par endroit très légèrement atténuer la finesse du grain.

La piste italienne est assez plaisante à l'oreille. Plutôt ouverte, propre et bien équilibrée, elle intègre des dialogues ni étouffés, ni trop criards et offre à la musique une bonne ouverture. C'est dans l'ensemble une bonne expérience acoustique, même si le son fait un peu son âge par son côté un peu plat (quoique plus dynamique que sur d'autres films du même genre / époque).

Reprenant les copieux suppléments produits pour l'édition allemande de Camera Obscura, l'édition du Chat qui fume offre un beau tour d'horizon du film, complétant avec le CD de la BO signée Teo Usuelli.

  • Les biches (15 min 41, 1080p) : interview de l'actrice Rosalba Neri
  • Mort à Venise (18 min 58, 1080p) : interview de l'actrice Barbara Bouchet
  • A la recherche de mon père (21 min 50, 1080p) : interview du fils du réalisateur Stefano Amadio
  • A la recherche d'Amuck (24 min 18, 1080p) : interview du journaliste Philippe Chouvel, sur le film et le réalisateur
  • 3 Gialli (11 min 39, 1080p) : Jean-François Rauger discutent de ses Gialli préférés
  • Bande annonce du film (3 min 53, 1080p, abîmée)
  • 4 bandes annonces de l'éditeur
  • CD de la BO de Teo Usuelli

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Italienne 9.5 9.5 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
20 / 24 Le Nirvana Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests