TEST BLU-RAY : Close-Up


Close-Up Elephant Films

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Persane DTS HD Master Audio 2.0 2 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 03/04/2018
Awards Aucun

Le test

Il arrive d'être confronté à des cas très délicats à évaluer, et c'est le cas ici.

En effet, Close-Up arrive chez nous dans une édition techniquement très différente de ce qu'avait fait Criterion aux USA en 2010, et pas qu'un peu.

La différence instantanément visible, c'est le format d'image. Visiblement, entre 2010 et maintenant, le film a cessé considéré comme au format 1.37 (format que l'on retrouve pourtant indiqué sur IMDB ou La Cinetek, et dans lequel le film semble avoir été présenté jusqu'en 2015) mais est maintenant présenté en 1.85 (1.90, exactement), avec semble-t'il une perte d'image en haut et en bas du cadre.

L'autre différence visible tient dans l'étalonnage du film. Les séquences de tribunal étaient en couleurs sur le Criterion (bien que fortement désaturées), là où elles sont ici en noir et blanc. Le reste du film (plus classique) tend vers des tons froids, entre verts et bleus métalliques, là où le Criterion est plus chaud.

Plus techniquement parlant, ce qu'on suppose être ici une nouvelle restauration parait bien moins fin que celle effectuée en 2010 pour Criterion. Le grain est plus épais dans les séquences du tribunal en 16mm, tandis que le reste du film parait au contraire assez lisse, manquant de finesse et de piqué. A contrario, certaines scènes ont capturé un grain ressemblant plus à du bruit (notamment dans les zones plus sombres), pour un rendu assez disgracieux.

Ainsi, au final, le résultat est assez mitigé. D'un côté, ce n'est certainement pas honteux, mais à la comparaison, l'image semble manquer d'un piqué et d'une précision que d'autres ont su obtenir, tandis que les choix d'étalonnage et de cadrage nous font au minimum nous demander ce qui est correct ou non. S'il est certain que l'aspect visuel de Close-Up a toujours été très typé, on ne peut que penser qu'on pouvait faire mieux.

Enfin, on ne peut finir sans formaliser notre perplexité face à la stratégie d'encodage utilisée de façon maintenant récurrente sur les sorties Elephant. Si elles sont souvent restreintes par l'utilisation de disques simple-couche (qu'ils pourraient cependant mieux exploiter), ce n'est pas le cas ici. Pourquoi diable alors ne pas exploiter l'ensemble de l'espace disque disponible plutôt que de se limiter ? Il y a de la place, il reste un paquet de bande passante, autant y aller !

 

La piste son est malheureusement elle aussi un peu limitée, notamment à cause d'une saturation niveau dialogues, ce qui donne un aspect assez criard, plutôt désagréable. C'est dommage car elle est sinon tout à fait correcte, sans filtrage ni défaut notable.

 

Présentation du film par Jean-Michel Frodon (22 min 50, 1080i)

Abbas Kiarostami : "Vérités et songes" de Jean-Pierre Limosin, pour l'émission Cinéma de notre temps (52 min 27, 1080i, upscalé)

Bandes-annonces des 4 films de cette vague iranienne (1080i)

Galerie de photos (1080p)

 

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Persane 8.5 8.5 / 12 8 / 12
Verdict Bonus Artistique
16.5 / 24 Le Nirvana Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests