TEST BLU-RAY : Leatherface


Leatherface Metropolitan Export

B Blu-ray 1080p 2.39:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 4.9 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 4.6 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 02/01/2018
Awards Aucun

Le test

Vraisemblablement tourné en numérique, Leatherface propose une image assez prévisiblement positive, sans forcément être un canon de beauté sur le format. 

Dans l'ensemble, la précision générale l'emporte, avec un très bon niveau de détails, en particulier dans les gros plans sur les acteurs (capture 4), mais aussi sur les décors durant les extérieurs jour (captures 3 et 9). La palette de couleurs du film, très contrastée (et souvent orange), limite un peu cela, mais rien de problématique. Les scènes les plus sombres restent lisibles et ne semblent pas bouchées tandis que les scènes plus éclairées sont assez chatoyantes.
Le résultat est donc dans les niveaux habituels des productions numériques récentes.

Le film est finalement pas forcément ultra démonstratif dans sa bande son mais les 2 pistes font un bon travail à proposer un environnement sonore assez enveloppant. Les bruitages et quelques jump scares profitent bien de l'ensemble des enceintes, le caisson de basses est suffisamment exploité tandis que les 2 mixages sont propres et équilibrés. VO et VF sonnent identiques.
On conseille cependant de monter un petit peu le son.

Une interactivité appréciable compte tenu du circuit de distribution pas forcément ultra visible du film.

La partie la plus intéressante est sans doute l'entretien exclusif avec les 2 réalisateurs (26 min 16, 1080p) où ils partent de façon très ouverte de leurs doutes, problèmes de tournage et autres complications dans un système de production très américain dans l'âme. Cela n'explique probablement pas tout du résultat final, cinématographiquement oubliable, mais on comprend mieux l'aspect très impersonnel du film.

Les autres suppléments sont plus classiques :

  • Coulisses de tournage (13 min 22, 1080p)
  • 8 scènes coupées (25 min 02, 1080p) dont 4 commentées par les 2 réalisateurs (13 min 30, 1080p). On conseille fortement le visionnage des scènes commentées.
  • 10 scènes en storyboard (1080p)
  • Artbook (3 min 19, 1080p)
  • 2 bandes annonces du film (2 min 08 + 1 min 38, 1080p)

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5.5 Version Française 5.5 11 / 12 10.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
21.5 / 24 Dans les règles Maladroit sur de nombreux points.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello