TEST BLU-RAY : Hou Hsiao-Hsien, 6 oeuvres de jeunesse


Hou Hsiao-Hsien, 6 œuvres de jeunesse Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 16/9 - Divers AVC-MPEG4 DI - ?

Version Chinoise DTS HD Master Audio 1.0 1.1 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 08/11/2017
Awards Must Have

Le test

Les 6 films sont proposés ici en Blu-ray à partir de restaurations variées. Cute Girl et Green Green Grass of Home ont été restaurés en 2K en 2015 par la Cinémathèque de Belgique. Les garçons de Fengkuei et La fille du Nil en particulier ont bénéficié d'un traitement plus poussé à travers des restaurations 4K (aussi via la Cinémathèque de Belgique, et dans le cadre du World Cinema Project de Martin Scorsese pour La fille du Nil). A l'opposé, Un temps pour vivre un temps pour mourir et Poussières dans le vent sont eux deux tirés de restaurations HD plus anciennes.

Visuellement, la différence entre ces 3 différents types de restauration est assez visible, notamment pour les 2 films malheureusement moins bien lotis (Un temps pour vivre un temps pour mourir et Poussières dans le vent). Ceux-ci ont un aspect clairement plus épais, avec un grain moins fin et un niveau de détails plus limité. On voit aussi régulièrement sur les plans larges un aspect visuel plus daté et un peu électronique assez typique des restaurations HD plus anciennes (cf captures 33, 35 et 41). Leurs étalonnages sont cependant assez équilibrés (quoiqu'un peu rosé pour Poussières dans le vent) et les films ont été assez bien nettoyés (la stabilité, elle, reste plus perfectible). Enfin, si on soupçonne une accentuation visible des contours, ces 2 films conservent un aspect encore assez naturel.

Les 2 restaurations 2K (Cute Girl et Green Green Grass of Home) gagnent sur certains points mais d'autres laissent encore à désirer. Les bons points, c'est un gain visible en finesse des détails et en naturel. L'aspect un peu électronique a disparu, et on est clairement face à des restaurations 2K plus récentes. Cependant, l'image reste aussi bardée de poussières en tout genre, et manque encore de stabilité du cadre. Plus gênant, l'étalonnage de Cute Girl manque de stabilité. Certains champs / contre-champs montrent de grosses différences de couleurs, avec une dérive notable et récurrente dans le vert ou des couleurs totalement passées (les éléments utilisés ont probablement passé) (captures 2 et 9). On suppose du coup que les restaurations 2K ont été plutôt faites a minima que de fond en comble. C'est un peu dommage car il est très probable qu'au moins certains de ces défauts auraient pu être corrigés. De ce côté là, Green Green Grass of Home s'en sort mieux grâce à un étalonnage plus constant mais reste un peu abîmé.

Logiquement, ce sont les 2 restaurations 4K (Les garçons de Fengkuei et La fille du Nil) qui se taillent la part du lion. L'image de ces 2 films est nettement supérieure aux 4 autres, avec un aspect clairement plus fin, plus précis et plus détaillé. Le rendu visuel est naturel et rajeuni, sans filtrage problématique. Ces 2 restaurations sont aussi notamment plus propres et surtout plus stables (tant niveau cadre que colorimétrie). Enfin, les 2 étalonnages sont plus convaincants, à la fois semble-t'il fidèlement variables mais sans dérive imputable au travail de restauration.

Notes : Cute Girl : 9 / Green Green Grass of Home : 9.5 / Les garçons de Fengkuei : 10.5 / Un temps pour vivre un temps pour mourir : 8 / Poussières dans le vent : 8 / La fille du Nil : 11.

Les captures 1 à 10 sont tirées de Cute Girl, 11 à 20 de Green Green Grass of Home, 21 à 30 Les garçons de Fengkuei, 31 à 40 Un temps pour vivre un temps pour mourir, 41 à 50 Poussières dans le vent et 51 à 60 La fille du Nil.

 

Contrairement à l'image des films, les pistes sons ont des rendus plus similaires d'un film à l'autre.

Si elles possèdent des filtrages différents d'un film à l'autre (Cute Girl est le plus filtré, tandis que les autres films le sont beaucoup moins, Un temps pour vivre un temps pour mourir, Poussières dans le vent et La fille du Nil ne l'étant même pas du tout), elles sont dans l'ensemble toutes plutôt correctes, sans problème notable mais sans faits marquants non plus. C'est assez plat, propre et sans dommage notable, et fait du coup convenablement le travail sans impressionner non plus.

Certains films comme Cute Girl ou Un temps pour vivre un temps pour mourir ont un rendu un peu criard, comme trop clair, et La fille du Nil présente une légère (mais audible) distorsion durant certaines scènes de foule, le reste navigue donc dans les niveaux attendus pour ce type de films.

 

Les suppléments sont répartis sur chaque disque. On trouve ainsi :

Cute Girl : Préface de Jean-Michel Frodon (5 min 36, 1080p) et Bonne année : une analyse par Cristina Alvarez Lopez et Adrian Martin (14 min 53, 1080p)

Green Green Grass of Home : Préface de Jean-Michel Frodon (6 min 59, 1080p) et Un joli petit village : une analyse par Cristina Alvarez Lopez et Adrian Martin (16 min 33, 1080p)

Les garçons de Fengkuei : Préface de Jean-Michel Frodon (8 min 34, 1080p) et Je suis toujours là : une analyse par Cristina Alvarez Lopez et Adrian Martin (23 min 03, 1080p)

Un temps pour vivre, un temps pour mourir : Préface de Jean-Michel Frodon (7 min 29, 1080p)

Poussières dans le vent : Préface de Jean-Michel Frodon (7 min 17, 1080p) et Bande annonce 2016 de la rétrospective HHH (1 min 37, 1080p)

La fille du Nil : HHH par 5 : une analyse de Jean Douchet (61 min 17, 1080p)

Le coffret contient aussi un livret de 16 pages, mais qui ne nous a pas été communiqué.

Les préfaces de Frodon sont souvent enrichissantes, même si on n'adhère pas forcément à leur lecture parfois très a posteriori (celle de Cute Girl notamment, où on aurait préféré une analyse plus direct du film qu'une lecture indirecte via les œuvres suivantes de HHH). Elles permettent en tout cas de contextualiser efficacement les films, plaçant convenablement le spectateur dans une position de découverte sans "mauvaise" surprise.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Chinoise 9 9 / 12 9.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.5 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello