TEST BLU-RAY : Dodes'ka-den (Dodesukaden)


Dodes'ka-den Wildside Video

B Blu-ray 1080p 1.37:1 AVC-MPEG4 DI - ?

Version Japonaise DTS HD Master Audio 2.0 2.1 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français imposé
Sortie Blu-ray 30/08/2017
Awards Aucun

Le test

Il est un peu difficile d'évaluer précisément le travail technique effectué sur Dodes'kaden, mais on va dire que pour une fois, on s'en fiche un peu car le résultat technique est très plaisant.

On pourra pinailler un peu en trouvant que cette fois-ci, la profondeur des noirs n'est pas toujours exemplaire, mais dans l'ensemble, le rendu visuel est agréable et fin, avec un très bon niveau de détails ne donnant pas l'impression d'être face à une ancienne restauration HD (même si celle utilisée ici date probablement de 2010).

L'étalonnage parait convaincant aussi, assez loin du DVD Criterion qui, rétrospectivement, était probablement trop saturé. Le résultat reste équilibré (cf capture 1), coloré, appuyé et chaleureux mais sans paraître exagéré (capture 4).

Enfin, l'image est très propre et très stable.

 

La piste son offre certainement le meilleur rendu de toute la collection. Outre une bonne gestion des niveaux sonores (et même une dynamique appréciable, chose rare sur les titres de patrimoine), elle possède une bonne ouverture et une excellente clarté, audibles dès le générique d'introduction. Les dialogues ne sont pas en reste avec une bonne restitution. Au final, elle offre un vrai confort d'écoute. Un très bon point.

 

The Masterworks - Kurosawa passe à la couleur (36 min 25, 576i)

Entretien avec Hisao Kurosawa (fils de) (13 min 15, 576i)

Entretien avec Kuzuko Kurosawa (fille de) (39 min 22, 576i)

Bande annonce originale (3 min 28, 576i)

Livret de 68 pages contenant un texte de 29 pages (même si de nombreuses pages de texte partagent l'espace avec des photos) de Christophe Champclaux.

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Japonaise 10 10 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
20 / 24 Correct Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello