TEST BLU-RAY : Le Complexe de Frankenstein


Le Complexe de Frankenstein Carlotta Films

B Blu-ray 1080i 1.78:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 4.2 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 27/09/2017
Awards Aucun

Le test

Composé majoritairement d'interviews enregistrées récemment en HD, Le complexe de Frankenstein offre une image conforme aux attentes. Si quelques extraits ou interviews plus anciens parsèment le documentaire, le plus gros du film possède un rendu HD tout à fait classique, permettant notamment de profiter des nombreuses images de maquettes, dessins et autres créations montrées à l'écran assez souvent en gros plans. Les interventions, filmés dans différentes condition, ont un rendu un peu variable mais sans générer de gêne particulière (seule l'intervention de Joe Dante et John Landis, filmée dans un endroit pas super bien éclairé, est quand même notablement bruitée).

On appréciera aussi que les extraits d'archives aient été incorporés proprement au reste des images, ce qui évite saccades, entrelacement et autres désagréments d'usage. Seule subsiste (logiquement) la définition plus faible.

Bref, rien de bien particulier à noter, et notamment aucun mauvais point spécifique.

 

La seule VO 5.1 fait surtout la part belle, niveau spatialisation, à la musique composée pour l'occasion par Alexandre Poncet. Assez grandiose dans son genre, c'est avant tout elle qui utilise joliment les enceintes arrières et fait (gentiment) vrombir le caisson.

Le documentaire étant avant tout bavard, les différentes interventions sont proprement restituées, sans chichis, même si une toute petite poignée d'entre elles ont un rendu légèrement voilé. Mais on pinaille.

 

L'édition est particulièrement chargée, avec presque 4h de bonus, sans compter le commentaire audio et la BO. L'interactivité se répartit sur le Blu-ray du film et sur un DVD dédié aux suppléments.

Sur le Blu-ray :

Commentaire audio des réalisateurs

L'Odyssée de Frankenstein (54 min 59, 1080i)

Artisanat numérique (14 min 57, 1080i)

Bande originale du film (64 min 00, DD 2.0 256kbps seulement, malheureusement)

Bande-annonce (3 min 08, 1080i)

Galerie photos (7 min 51, 1080i)

2 bonus cachés : Dans les suppléments, allez sur à le bouton L'odyssée de Frankenstein puis appuyez sur la flèche gauche pour faire apparaître un + dans un rond puis appuyez sur OK pour lancer la vidéo : les réalisateurs partagent les introductions ratées enregistrées pour présenter le film dans les festivals (4 min 35, 1080i). Dans les suppléments, cette fois-ci à gauche du bouton Crédits, les réalisateurs nous montrent un essai pour reproduire un effet de transition foireux vu dans une publicité US avec Jeff Goldblum (3 min 57, 1080i). Dans les 2 cas, ces bonus font surtout office de "bêtisier".


Sur le DVD dédié :

Dans l'antre de Rick Baker (9 min 01)

Dans l'antre de Tom Woodruff Jr. et Alec Gillis (13 min 10)

Vivre parmi les monstres : l'art de Kevin Yagher (14 min 11)

Paper Monsters : l'art de Charlie Chiodo (12 min 18)

La mare aux Gremlins : rencontre avec Sacha Feiner (10 min 02)

Conversation avec Steve Johnson et John Vulich (6 min 44)

Conversation avec Joe Dante et John Landis (5 min 54)

Questions/réponses avec Joe Dante, Gilles Penso et Alexandre Poncet (19 min 00)

Masterclass de Guillermo del Toro (22 min 22)

Plus que des hommes, moins que des dieux : entretien avec Christophe Gans (35 min 42)

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Anglaise 11 11 / 12 10 / 12
Verdict Bonus Artistique
21 / 24 Le Nirvana Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello