TEST BLU-RAY : Soudain l'été dernier (Suddenly, Last Summer)


Soudain l'été dernier Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 1.85:1 - Panoramique AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 1.0 1.1 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 1.0 1.1 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 23/08/2017
Awards Aucun

Le test

Une belle restauration 4K et un Blu-ray compétent permet au film de proposer une image fine et définie, avec un grain fin typique pleinement retranscrit, et un niveau de détails plus que convaincant malgré une patine générale qui n'est pas forcément la plus prompte à impressionner. On appréciera ce résultat y compris lors des quelques effets de montage, notamment en fin de film, là où on aurait pourtant pu s'attendre à une perte de définition notable.

La contraste bien ajusté appuie ce rendu visuel convaincant, qu'aucun filtrage malvenu ne vient gêner, tandis que la stabilité et la propreté générales parachèvent le tout.

 

VO et VF ont été filtrées (autour de 10 kHz pour la VO et 6 kHz pour la VF). Le résultat s'entend légèrement sur la VO mais ne laisse aucune chance à une VF probablement déjà mal en point au départ.

La VO manque surtout de pêche, assez plate et en plus relativement sous-mixée. Cependant, les dialogues restent intelligibles et l'ensemble a un aspect assez ouvert.

La VF par contre est totalement étouffée, nasillarde et sourde. L'ensemble sonne comme une vieille VHS et ne donne pas franchement envie de continuer avec.

 

Le prédateur et la proie (25 min 36, 1080p) : analyse de Michel Ciment sur l'adaptation de la pièce de Tennessee Williams par Mankiewicz

Bande annonce (2 min 43, 1080p)

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 4.5 Version Française 3 7.5 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
18.5 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello