TEST BLU-RAY : Mademoiselle (Agassi)


Mademoiselle M6 Vidéo

B Blu-ray 1080p 2.39:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Sud-Coréenne DTS HD Master Audio 5.1 3.7 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 3.7 Mb/s

Autres pistes Français - Autres
Sous-titres Français imposé
Sortie Blu-ray 22/03/2017
Awards Aucun

Le test

Mademoiselle a été tourné sur Arri Alexa en 2.8K et fini en 2K, et le résultat visuel est typique de ce genre de format numérique. Le Blu-ray offre en effet une patine typiquement numérique, avec cet aspect légèrement lisse habituellement rencontré, mais aussi avec le niveau élevé de détails là aussi habituel.

Les décors et costumes permettent à chaque instant de profiter du rendu HD : la précision de l’image se révèle affutée dans les extérieurs jour et les couleurs dynamiques s’y étendent, là où les séquences d’intérieur, à l’étalonnage plus typé (couleurs désaturés, luminosité restreinte, légère dérive dans le jaune-sépia), plaisent plutôt pour leur contraste finement ajusté.

La photographie du film aidant moins sur ce point, les acteurs et actrices bénéficient moins de cette précision, hormis lors des très gros plans révélant alors de multiples détails faciaux. Cependant, il sera sévère de faire la fine bouche à cause de cela.

Le film est parfaitement stable et propre (prestigieuse production récente oblige). Enfin, la compression ne pose aucun problème visible.

La version longue et la version cinéma offrent des prestations virtuellement identiques.

A noter qu'après une bande annonce de La La Land (1 min 29, 1080i) et les panneaux légaux habituels, les films (version cinéma comme version longue) se lancent directement sans passer par le menu principal.

NB : les captures sont tirées de la version longue.

 

VO et VF 5.1 ont un rendu équivalents.

Les pistes 5.1 sont assez peu démonstratives mais distillent une ambiance 5.1 assez efficace, notamment à travers de nombreux petits effets d'ambiance. La musique est cependant le principal élément à profiter de l'ambiance multi-canal.

Au-delà de ce point, les 2 pistes proposent des mixages bien équilibrés entre dialogues, musique et effets sonores. Tout juste trouvera-t'on le volume global un peu faible.

Pas de VF sur la version longue (on suppose que les ajouts n'ont jamais été doublés). Le niveau sonore global est légèrement plus faible sur la version longue que sur la version cinéma, mais autrement, les prestations sonores sont équivalentes entre les 2 montages.

 

Hormis la version longue, pièce maîtresse de l'interactivité, peu de bonus à proprement parler et tous sont particulièrement courts et promotionnels. Déception de ce côté, donc, surtout qu'une édition japonaise est prévue avec un commentaire audio du réalisateur (sur le montage long) ou que l'édition allemande devrait contenir une interview de 60 min avec le réalisateur ainsi que son moyen métrage de 2011 Night Fishing.

Making of (4 min 55, 1080i)

Mademoiselle à Cannes (1 min 30, 1080i)

Interview du réalisateur (1 min 41, 1080i)

Bande annonce (1 min 46, 1080p)

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Sud-Coréenne 5.5 Version Française 5.5 11 / 12 11.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
22.5 / 24 Dans les règles Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello