TEST BLU-RAY Contes immoraux

Contes immoraux

B Blu-ray 1080p 1.66:1 - Panoramique AVC-MPEG4

Version Française PCM 1.0 1.15 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Aucuns
Sortie Blu-ray 22/02/2017
Awards Aucun

Le test

Issus de la restauration 2K effectuée par Arrow en 2014, les Contes immoraux de Walerian Borowczyk sortent en Blu-ray en France via Carlotta. Ces contes sont composés de 4 segments (5 dans le montage long dit "Âge d'or").

La qualité visuelle varie assez nettement d'un segment à un autre. Le 1er segment, La marée, propose assurément la plus belle image grâce à une colorimétrie naturelle, une absence de défaut notable et un bon niveau de détails.

Le segment suivant, Thérése Philosophe, est probablement le moins beau visuellement. L'image parait fortement désaturée, avec un rendu plus doux et plus brut et des défauts visibles (griffures, brûlures, poussières...).

Les 2 autres segments (Erzsebet Bathory et Lucrezia Borgia) se situent entre les deux : la colorimétrie retrouve du peps, les défauts sont moindres et le niveau de détails est meilleur. On appréciera dans ces deux contes l'étalonnage légèrement saturé permettant de rendre justice aux rouges flamboyants.

Le segment La bête est d'une qualité similaire à celle de ces 2 derniers contes.

NB : les captures 1 à 3 sont tirées de La marée, les captures 4 et 5 de Thérése Philosophe, les captures 6 à 9 de Erzsebet Bathory, les captures 10 à 14 de Lucrezia Borgia et les captures 15 à 18 de La bête.

 

L'ensemble des contes proposent un rendu sonore similaire. Leurs pistes sonores sont globalement correctes sans être époustouflantes. Les morceaux musicaux sont plutôt bien retranscrits (même si la piste de Thérèse Philosophe sonne un peu plus abîmée), les dialogues sont clairs, les mixages équilibrés et les rendus ouverts et sans filtrage superflu du bruit.

On regrettera l'absence de sous-titres pour sourds et malentendants, rendant cette sortie inaccessible pour eux.

 

Sans nier le risque commercial et l'application éditoriale de Carlotta dans son édition vidéo des films de Walerian Borowczyk, l'édition Blu-ray des Contes immoraux est avant tout un portage du projet initié en Angleterre par Arrow, dont on retrouve ici les suppléments que l'on trouvait sur l'édition britannique du film (mais maintenant sous-titrés en français) :

Introduction du film par Daniel Bird (5 min 13, 1080p)

Boro Brunch (7 min 35, ) : réunion autour d'un repas informel de plusieurs personnes ayant collaboré avec le réalisateur (Noël Véry, Dominique Duvergé, Florence Dauman, ...)

L'amour se révèle : tournage de Contes immoraux (16 min 40, 1080p) : making of du film

On trouve ensuite le court-métrage Une collection particulière sous 2 montages (12 min 10 / 14 min 25, 1080p).

Enfin, le film principal lui-même est proposé sous 2 montages : le montage "normal" de 4 histoires (1h 43 min 08) ou le montage dit Âge d'or (2h 05 min 25) et qui inclut aussi l'histoire La bête (que Borowczyk a plus tard étendu dans un long métrage du même nom).

 

NB : ce Blu-Ray est disponible à l'unité ou dans le coffret consacré au réalisateur. Ce coffret contient aussi en suppléments 2 livres consacrés à Borowczyk.

Les notes

Piste 1 (VO) Note Son Note Image Verdict Bonus Artistique
Version Française 9.5 9.5 / 12 9.5 / 12 19 / 24 Dans les règles Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Rémy Pignatiello

Laissez un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous afin de laisser un commentaire.