TEST BLU-RAY : Les Huit Salopards (The Hateful Eight)


Les Huit Salopards M6 Vidéo

B Blu-ray 1080p 2.76:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 UP - 70

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 2.7 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 2.8 Mb/s

Autres pistes Français - Anglais - Audio Description Français
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 25/05/2016
Awards Référence Image

Le test

Tourné avec les caméras Arriflex 765,  Panavision 65 HR Camera et Panavision Panaflex System 65 Studio, Les 8 Salopards de Quentin Tarantino passe par la case télécinéma afin de nous proposer le 11ème film en 70mm Ultra Panavision de l'histoire. Il faudra donc s'attendre à du lourd pour l'image proposée en Blu-ray, malgré de très très (trop!) larges bandes noires ! Coté sonore, les 2 pistes proposées sont en DTS-HD Master Audio.

Image 1 - Les 8 SalopardsAvec une telle attente, le début du film a de quoi laissé perplexe, avec sa vue lointaine en plein milieu du blizzard, la définition laisse à désirer... Mais l'attente sera de courte durée tant la définition prend son envol et nous envoie un message fort, le monde argentique ne nous montrera que des atouts. Le piqué est d'une qualité rarement atteinte avec des gros plans sur les visages bluffants. Le contraste et l’étalonnage ne sont pas en reste que l'on soit dans la neige, dans l'écurie ou dans la mercerie.

Si vous croyez avoir tout vu sur les détails distillés en extérieurs, alors vous n'avez encore rien vu... L'intérieur de la mercerie est un tableau de maître à lui tout seul ! Les cadrages, les couleurs, le contraste, les éclairages rien n'est le fruit du hasard avec certains plans relevant simplement du génie ! Robert Richardson s'en est donné à cœur joie, c'est magnifique. Pas besoin d'en étaler dans tous les sens, l'image proposée est une référence du genre !

Si l'image est exceptionnelle, le mixage reste des plus anodin

Avec une telle maitrise dans l'art visuel, on s'attendait à une composante sonore dans le ton. Malheureusement, à part le blizzard (çà dépend des passages, 76' au top) et la bande originale, le mixage est assez pauvre dans son ensemble. On aura bien droit à quelques coup de feu fort bien localisés, mais il ne faudra pas s'attendre à une profusion d'effets. C'est tout de même dommage car avec la position des différents personnages, le huit clos aurait mérité d'un peu plus de vie hors champs. Tout a été misé sur la centrale avec un flot continu de dialogues fort heureusement bien retranscrit et intelligible à souhait.

La différence notable entre VO et VF se fera essentiellement sur le naturel des dialogues. Pour le reste, chaque piste se renverra la balle avec différentes séquences mieux rendues pour l'une (descente de la diligence plus ample en VF) que pour l'autre (doubles tirs plus dynamiques en VO). Mais pas de quoi se fouetter plus que çà, dans l'ensemble les deux pistes restent au coude à coude.

Intéressants, on pourra en apprendre un peu plus sur le film au travers des suppléments :

  • Le « Grand 8 » de Quentin Tarantino (5')
  • Entretien avec Quentin Tarantino et les comédiens (18')
  • Samuel L. Jackson présente le fabuleux Panavision 70 mm (7')
  • Avant-première et conférence de presse à Paris (11')

Les 8 Salopards en Blu-ray est une référence pour sa définition, rarement le monde de l'argentique nous en avez mis autant plein les yeux. Coté son, rien de bien emballant, si l'ensemble reste correct, un travail plus poussé aurait permis une meilleure immersion !

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5 Version Française 5 10 / 12 12 / 12
Verdict Bonus Artistique
22 / 24 Correct Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Frédéric Tribolo