TEST BLU-RAY : Batman V Superman : L'aube De La Justice (Batman V Superman : Dawn of Justice)


Batman V Superman : L'aube De La Justice | Version Longue Warner Bros

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise Dolby Atmos - Dolby Digital Plus 7.1 1.2 Mb/s

Version Française Dolby Atmos - Dolby True HD 7.1 7.7 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français - Anglais sourds et malentendants - Néerlandais
Sortie Blu-ray 03/08/2016
Awards Démo Image - Démo Son VF

Le test

Batman V Superman : L'Aube de la Justice Ultimate Cut (version longue), réalisé par Zack Snyder, se voit approfondi avec un nouveau montage. Les caméras utilisées sont évidemment les mêmes : Arri Alexa XT, Arriflex 416, Arriflex 435, Canon EOS 5D, GoPro HD Hero 4, IMAX MKIII, IMAX MSM 9802, Panavision Panaflex Millennium XL2, Panavision Primo, Panavision Panaflex System 65 Studio. Cette version Blu-ray Ultimate est tirée du même master (DI) 4K que la version cinéma, et nous propose toujours deux pistes sonores HD (un moindre mal...). Un gros Dolby Atmos 7.1 pour la VF et un beaucoup moins gros DD+ pour la VO.

Si vous ne voulez pas être spolié des nouveautés, évitez de regarder les screenshoots en bas de page qui reprennent en majorité les visuels inédits.

Après le test Blu-ray 2D et 3D en version cinéma, nous voici replongés dans l'univers DC avec la version ultimate cut... Mais avant de passer à la technique, un léger rappel des faits s'impose... Ou non... On va faire court alors : " Batman V Superman Ultimate Cut met puissamment en exergue la psychologie des héros, l'essence même du film ! "

Photo 1 - Batman v Superman : L'aube de la Justice - Ultimate CutIci, pas de bonus sur un disque bien rempli. 45 Go de données utilisées à bon escient pour les 181' du film. Avec un bitrate total de 33.38 Mb/s, cette version longue fait mieux que la version cinéma (30.48 Mb/s). On est donc en droit d'attendre le même rendu visuel que Batman V Superman sorti en salle. Pas de surprise, nous sommes en présence d'une image quasiment irréprochable, qui oscille entre l'excellent et le très bon. Avec autant de sources différentes (16, 35, 65mm), le Digital Indermediate 4K (DI) arrive à trouver un certain équilibre où les scènes supplémentaires se fondent aisément. Malheureusement, le grain deviendra trop envahissant sur des séquences à la luminosité plus intimiste ou de manière un peu incompréhensible sur les plans rajoutés dans le désert avec Loïs.

Une version Ultimate Cut aussi technique que la version cinéma, avec une VF garantissant le spectacle

Il ne faudra pas crier au scandale vu le peu de scènes concernées, sachant qu'une volonté artistique se cache sûrement derrière. Avec Zack Snyder aux manettes et son directeur de la photographie Larry Fong (Watchmen, Sucker Punch), on peut dire que les 2 messieurs ne sont pas des amateurs et cette édition Blu-ray le leur rend bien. L'atmosphère incroyable qui s'en dégage est un plaisir visuel de chaque instant avec une belle profondeur, un contraste béton et un piqué solide. Très sombre dans son ensemble, le rendu général renvoyé par l'étalonnage est un tour de force. Assister à une tragédie, suffoquer  dans un désert, se rafraîchir dans l''océan indien, faire un détour par Gotham avant de foncer à Métropolis, que l'on soit sous une pluie diluvienne ou des retombées nucléaires le constat est sans appel, le spectacle visuel est garanti !

Photo 2 - Batman v Superman : L'aube de la Justice - Ultimate CutMais pour un spectacle total il nous faut une bande son à la hauteur de l'affrontement. Rien de tel qu'un petit Dolby Atmos pourvu d'un core Dolby TrueHD au débit maximal de 7.7 Mb/s. Pas de surprise ici non plus, la partie sonore est identique à ses homologues de la version cinéma. La version française est un régal auditif qui rend hommage à la richesse des effets multicanaux, aux impacts surpuissants lors des combats et à la finesse de l'ensemble portée par une ampleur de tout premier plan. Quelques petits passages seront sujet à chercher la petite bête : la narration de l'introduction un peu forte et la spatialisation de la pluie et du vent qui manquent légèrement de peps. En comparaison, la VO avec un core en Dolby Digital + se montre convaincante à son niveau, mais elle ne peut tenir la comparaison avec une VF qui la surclasse sans forcer, et à choisir, on ne va pas s'en plaindre, bien au contraire.

Malheureusement la capacité du Blu-ray ne permet pas à 2 pistes en Dolby TrueHD (7.7 Mb/s) de cohabiter et notre préférence ira à notre chère version française. C'est dommage car la VO Dolby TrueHD trouvable sur le Blu Ray US possède, elle, des capacités parfaitement en ligne avec celles de la VF de chez nous.


On remerciera Warner Bros de nous avoir concocté une édition localisée de haute volée, tout en regrettant que cela se fasse au détriment de la VO. Il faudra peut être attendre notre test de la version Ultra HD Blu-ray pour savoir si une édition ultime existe avec une VO et VF de grande ampleur...

Pour les suppléments il faudra se tourner vers le disque de la version cinéma.

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 3 Version Française 6 9 / 12 12 / 12
Verdict Bonus Artistique
21 / 24 Le Nirvana Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Frédéric Tribolo