TEST BLU-RAY : Le Cousin Jules


Le Cousin Jules Carlotta Films

B Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 1.8 Mb/s

Autres pistes Français
Sous-titres Aucuns
Sortie Blu-ray 21/10/2015
Awards Démo Restauration

Critique image

Fruit d’une nouvelle restauration 2K effectuée à partir du négatif original 35mm sous l’impulsion du réalisateur Dominique Benicheti, Le cousin Jules a un rendu beau et naturel en Blu Ray.

A l’exception de quelques plans un peu clairs et un poil qui se balade en bord de cadre sur un plan (ainsi, plus étrange, qu’un plan où le bord haut du cadre est instable), le travail effectué sur la restauration du film permet d’obtenir une image propre et stable, au grain assez présent mais bien retranscrit (et qui confère un aspect pellicule agréable) et au niveau de détails tout à fait satisfaisant. L’étalonnage du film est convaincant et permet de retrouver le travail sur la lumière tel que voulu par le réalisateur (à savoir une lumière placée de telle manière que les ombres portées sont difficilement visibles, et donc les sources de lumière difficilement localisables).

Critique sonore

Le rendu sonore est particulier pour 2 raisons :

- Il y a très peu de dialogues et aucune musique. La bande son est donc quasiment exclusivement composée de bruits ambiants (flammes qui crépitent, bruits de pas, etc.).

- Le stéréo a été enregistré avec un soin particulier quant à l’angle d’enregistrement des micros afin de reproduire une stéréophonie proche de la stéréophonie humaine.

Cela donne une bande son à l’aspect extrêmement organique, effectivement très proche de celle de l’ouïe humaine sur les bruits ambiants. Dès le début du film et les bruits de pas, la piste donne une sensation très réaliste à l’aspect profondément documentariste, un peu sourde mais finalement plaisante.

Cependant, revers de la médaille, les quelques dialogues parsemant le film ont un rendu très sourd. Couplés à l’accent prononcé du couple principal, cela rend leur compréhension difficile et on regrettera d’autant plus l’absence de sous-titres pour ces sections.

A noter que Carlotta a inclus une piste 2.0 LPCM, qui du coup fait doublon avec la piste DTS HD MA.

Conclusion technique

Une belle restauration accompagnée de suppléments intéressants, en particulier le module sur la remise en état du négatif original.

Suppléments

4 suppléments :

Le temps scellé (20 min 11, 1080p) : entretien avec Pierre-William Glenn sur le tournage du film

A l'origine d'une restauration (11 min 00, 1080i upscalé, 2008) : Dominique Benicheti détaille les caractéristiques techniques de son film (tourné notamment en Techniscope) et les opérations effectuées pour préparer le négatif original à une nouvelle restauration. Fascinant.

Rushes et archives de tournage (10 min 49, 1080p)

Bande annonce 2015 du film (1 min 13, 1080p) 

Matériel de test
Image Panasonic TX-PF50G20S
Source Zone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
Son Yamaha RX-V467
Enceintes Kit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210
Scan Disc
Taille Disque 39,642,249,531 bytes
Taille Film 28,289,163,264 bytes
Encodage Vidéo MPEG-4 AVC Video / 35000 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio - VF French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1707 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio - VF French / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 9.5 9.5 / 12 11.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
21 / 24 Dans les règles Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests