TEST BLU-RAY : C'est La Vie... (Downhill)


C'est La Vie... Elephant Films

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080i 1.33:1 - 4/3 AVC-MPEG4 DI - ?

Version Musicale DTS HD Master Audio 2.0 2.2 Mb/s

Autres pistes Aucunes
Sous-titres Français imposé
Sortie Blu-ray 07/10/2014
Awards Aucun

Critique image

Des 3 muets Hitchcockiens édités par Elephant, Downhill est celui dont les éléments restaurés offrent le meilleur résultat général, légèrement devant The Lodger. Même s'il susbiste de nombreuses scories, dans la lignée de ce qu'on peut attendre pour un film de cet âge (instabilités du cadre, rayures, poussières), leur fréquence et leur intensité sont plutôt faibles, cela permettant de profiter du rendu visuel assez détaillé. Certains plans proposent même un excellent niveau de détail, en particulier sur les visages des acteurs. Reste un contraste parfois un peu léger.

Cependant, comme les 2 autres muets Hitchcock, Downhill est aussi proposé en 1080i au lieu du 1080p que l'on peut trouver sur le Blu Ray espagnol (unique autre Blu Ray du film disponible pour le moment). Downhill conserve la même durée que sur le Blu Ray espagnol, alors qu'il devrait y avoir une différence de 4% (25 images par seconde en 1080i contre 24 en 1080p). Cela signifie donc qu'il ne s'agit pas d'une compression du film (comme The Lodger) de 24 à 25 images par seconde, mais que la 25e image par seconde est un duplicata d'une des 24 autres images. Dans les faits, difficile de justifier une telle gymnastique en 2014 (que l'on suppose dictée par le besoin d'une vitesse de 25 images par seconde pour le DVD, donc essayer de n'avoir qu'une seule vitesse pouvant servir pour le DVD et le Blu Ray) qui génère par endroits des saccades dues à la 25e image dupliquée.

Critique sonore

Même constat que pour The Lodger : un enregistrement musical très récemment enregistré que la piste audio retranscrit très bien. C'est ample, chaleureux et dynamique.

Conclusion technique

Toujours ce 1080i sorti de nulle part, mais autrement une édition tout à fait recommandable.

Suppléments

Comme pour The Lodger et Easy Virtue, les bonus sont identiques d'un film à l'autre hormis la présentation du film par Jean-Pierre Dionnet (ici : 8 min 37, 1080i).

On retrouve donc la même chose que sur les 2 autres muets :

Hitchcock 9 (8 min 37, 1080i), soit 9 bonnes raisons de voir les 9 films muets de Hitchcock récemment restaurés.

Hitchcock : Aux origines du suspense (24 min 04, 576i), consacré au début de la carrière de Hitchcock.

Ces suppléments sont complétés avec une galerie photos (), et l'habituelle pléthore de bandes annonces des films édités par Elephant.  

Matériel de test
Image Panasonic TX-PF50G20S
Source Zone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
Son Yamaha RX-V467
Enceintes Kit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210
Scan Disc
Taille Disque 24,778,825,552 bytes
Taille Film 20,887,777,728 bytes
Encodage Vidéo MPEG-4 AVC Video / 22964 kbps / 1080i / 25 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio - VO Music / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2056 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Musicale 11 11 / 12 9.5 / 12
Verdict Bonus Artistique
20.5 / 24 Correct Intéressant dans son ensemble.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests