TEST BLU-RAY : Les Croix de Bois


Les Croix de Bois Pathé!

A-B-C | All Zones Blu-ray 1080p 1.19:1 AVC-MPEG4 DI - ?

Version Française DTS HD Master Audio 2.0 2.1 Mb/s

Autres pistes Audio Description Français
Sous-titres Anglais - Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 12/11/2014
Awards Must Have

Fruit d’une longue restauration 4K (600 heures d’étude du matériel, 2900 heures de travail sur l’image, 120 sur le son, 14 mois de travail au total), Les croix de bois de Raymond Bernard est paru en Blu Ray en France le 12/11/2014.

Critique image

Difficile de trouver visuellement à redire tant la restauration a fait des merveilles.

Premier constat : l’image est très stable. Que ce soit le niveau de détails (à quelques plans flous près), la densité de grain, le cadre et le couple luminosité / contraste, la stabilité offerte par la restauration est exemplaire : pas de scintillement, pas de tremblement, pas de baisses de régime (ou si peu). Le travail effectué de ce côté est remarquable.

Second constat : l’image est très belle et naturelle, même si le grain peut parfois se faire extrêmement abondant (et dieu sait qu’on aime le grain à Retro HD). Le nettoyage a été poussé (hormis quelques rayures sur une poignée de plans, aucune poussière, débris ou autre), mais la patine générale de l’image n’est jamais entamée. Le résultat est donc très naturel, vierge de bidouillage numérique (pas d’accentuation artificielle des contours, et visiblement pas de dégrainage). Ce grain très abondant peut laisser apercevoir des différences d’une scène à une autre : en particulier, les séquences de nuit sont globalement moins granuleuses. Il est possible que cela provienne des différents éléments utilisés par le laboratoire de Bologne lors de la reconstruction du film, et cela ne semble visiblement pas gêner le niveau de détails et le naturel de l’image.

Le niveau de détails est globalement impressionnant pour un film tourné en 1932 (82 ans, quoi !), et cela de façon constante tout au long du film.

Côté contraste et luminosité, c’est donc très stable, et globalement justement contrasté. On notera toutefois de nombreux plans (en particulier dans les séquences de nuit) aux noirs grisés. Visiblement, c’est un choix permettant d’éviter une perte de détails dans les zones sombres de l’image. En l’état, l’image devient un peu terne mais cela a donc un avantage non négligeable.

Au final, après la réussite de la restauration des MisérablesLes croix de bois pousse le résultat visuel un cran plus loin et prouve à nouveau les prouesses techniques réalisables sur le catalogue de patrimoine quand les bons choix sont pris lors de la restauration.

Critique sonore

Côté son, c'est évidemment beaucoup moins confortable.

La restauration n'a rien pu faire face à un enregistrement très délicat des dialogues, malgré le soin technique apporté à l'époque à l'enregistrement et au mixage sonore. En Blu Ray 2014, cela donne une piste son qui musicalement et techniquement sonne plutôt bien, mais possède des dialogues sourds et régulièrement difficilement intelligibles. Du coup, les sous-titres peuvent rapidement s'avérer indispensables pour assurer une pleine compréhension des dialogues.

Au delà de ces dialogues, les effets sonores en particulier donnent une dynamique surprenante à la piste son, notamment dans la 2e moitié du film.

Conclusion technique

Si le son reste délicat à apprécier pleinement, la restauration des Croix de bois en met plein les yeux. Contenu éditorial fourni, mais malheureusement relégué en SD sur un DVD.

Suppléments

Hormis la bande annonce du film (6 min 19, 1080p), tous les bonus sont situés sur un DVD dédié. C'est assez surprenant compte tenu de l'espace libre disponible sur le Blu Ray, mais aussi les nombreux suppléments préparés en HD.

Le DVD contient :

Rencontre entre Marc Ferro et Laurent Véray (31 min 19)

Module sur la restauration du film (23 min 05)

Les croix de bois : une aventure sonore (10 min 45)

Interview de Raymond Bernard datant de 1979 (10 min 19)

Interview de Roland Dorgelès (4 min 46)

2 extraits d'archives Pathé Journal : Le cinéma au service de la paix (1 min 07) et la présentation des Croix de bois à Genève en 1933 (1 min 19)

La guerre d'André : 2 documentaires (La bataille absente la guerre omniprésente (13 min 44) et Le photographe (9 min 29)) autour du photographe André Schnellbach qui a, comme Dorgelès, appartenu au 39e régiment d'infanterie

Les dessins de Barrère : 4 modules (L'histoire d'Adrien Barrère (8 min 49), La vie quotidienne (29 sec), Au front (54 sec) et Les blessés (48 sec)), affichiste de l'époque ayant réalisé de nombreux croquis sur la guerre 14-18

Galerie photos (3 min 06, environ 60 photos)

La partie suppléments est complétée par le livret de 44 pages inclut dans le digibook, et contenant les souvenirs de tournage de Raymond Bernard, un texte analytique de Laurent Véray, un autre de Stéphanie Salmon sur l'adaptation du livre, des lettres envoyés par Dorgelès à Bernard, et un détail de la restauration.

 

Enfin, ce retour ne serait pas complet si on ne s'y plaignait pas succintement du digibook utilisé par Pathé, ce pour 2 raisons très claires :

- l'utilisation, comme pour Les misérables et Les enfants du Paradis, d'un digibook au format DVD, alors qu'il s'agit là d'une édition Blu Ray

- l'utilisation de pochettes cartonnées d'où il faut faire glisser les disques pour les faire (difficilement) sortir de leurs emplacements. Constat sans nuance : 2 sorties du DVD de bonus a suffi à le rayer copieusement. Heureusement que le système anti-rayure des Blu Rays fonctionne à merveille...

Matériel de test
Image Panasonic TX-PF50G20S
Source Zone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
Son Yamaha RX-V467
Enceintes Kit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210
Scan Disc
Taille Disque 34,798,022,882 bytes
Taille Film 32,727,871,488 bytes
Encodage Vidéo MPEG-4 AVC Video / 31999 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / Main Profile 4.1
Encodage Audio - VF French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1910 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Les notes

Piste 1 (VO) Audio Vidéo
Version Française 8 8 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
19 / 24 Le Nirvana Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Rémy Pignatiello

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests