TEST BLU-RAY : Supercondriaque


Supercondriaque Pathé!

B Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Française DTS HD Master Audio 7.1 6.8 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 5.2 Mb/s

Autres pistes Français sourds et malentendants
Sous-titres Anglais - Français sourds et malentendants
Sortie Blu-ray 26/06/2014
Awards Aucun

Critique image

Supercondriaque n’a en Haute Définition, ni le teint cireux, ni jaunâtre.

Il a su garder sa ligne élancée au cinémascope 2.35 respecté.

Son regard reste clair, et porte loin grâce à une très bonne profondeur de champ portée par des contrastes de qualité et des noirs jamais bouchés, et particulièrement bien servis.

A cela, il ajoute de jolies couleurs naturelles et un piqué d’une très belle acuité, tout en gardant une image très cinéma.

Si, en plus, on le pousse à tirer la langue, il sait dire A par trois fois et ce sans aucun défaut de compression visible.

Il s’avère donc en pleine possession de ses moyens et en très grande forme.

Critique sonore

Quatre pistes audio sont présentes sur le disque dont une en audio description pour les mal-voyants.

La plus intéressante et surtout la plus riche en terme de dynamique et d’effets est assurément la piste DTS-HD M.A. 7.1 qui offre un niveau plus élevé que ses consœurs et nous plonge véritablement dans l’action lors des scènes les plus musicales ou les plus mouvementées du métrage.

Ce faisant, il sera justifié de choisir la piste en accord avec son installation Home-Cinéma pour pleinement profiter du métrage dans des conditions optimales.

C’est en cela qu’est intéressante la piste 2.0 réservée à une simple installation Tv ou 2.1.

Celle-ci évite de noyer les dialogues dans les effets.

Dans les deux autres cas, ceux-ci animent la voix centrale de belle manière avec une excellente clarté et un niveau en parfait accord avec le mixage sélectionné.

Conclusion technique

Supercondriaque ne tire pas la langue en Haute Définition.

Il affiche même une image à faire palir d'autres sorties et ne rechigne en rien à faire plaisir à toutes les installations Home-Cinéma possible côté son.

Suppléments

- Making-of - Scènes coupées - Bêtisier - La Tournée - « Palais de Justesse » de Stéphae Groodt - Film annonce

Critique artistique

Supercondriaque posséde un bon fond et c’est bien ça qui en fait une comédie inattendue et pour le coup inégale.

A trop vouloir en faire le rire se perd et l’émotion n’arrive pas à prendre la place, du coup, certes on rit mais bien moins qu’attendu.

Avec ce titre et un tel duo d’acteur en tête d’affiche, il aurait été facile de partir dans un délire complet mais Dany Boon en a décidé autrement.

Tout à son honneur, il ne joue pas la simplicité en offrant aux spectateurs de l'attendu mais, il reste qu’au final n’est pas Chaplin qui veut.

Supercondriaque est donc trop malade de sa forme chaotique et de son fond gentiment moralisateur pour nous guérir pleinement de notre manque de rire.

Quitte à frôler l’anévrisme, il manque quelques vitamines au cocktail. Malgré la présence de tous ses potes dans la recette, la bombe n’a pas fait Boon…

Matériel de Test
Image LG 50PM670S
Source SONY BDP-S1100
Son MARANTZ SR7007 + MARANTZ PM7003 (7.1)
Enceintes Frontales: FOCAL SIB T | Centrale: FOCAL SIB T | Surrounds: FOCAL SIB T | Caisson: JAMO SUB650
Scan Disc
Taille Disque  
Taille Film  
Durée  
Total Bitrate  
Encodage Vidéo VC-1
Encodage Audio - VO  
Encodage Audio - VF  

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 (VO) Audio Vidéo
Version Française 6 Version Française 5.5 11.5 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
22.5 / 24 Dans les règles Intéressant dans son ensemble.

Par Jérôme Basseville

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests