TEST BLU-RAY : Red Lights


Red Lights Metropolitan Export

B Blu-ray 1080p 2.35:1 - Cinémascope AVC-MPEG4 DI - ?

Version Anglaise DTS HD Master Audio 5.1 1.839 Mb/s

Version Française DTS HD Master Audio 5.1 2.17 Mb/s

Autres pistes Aucuns
Sous-titres Français
Sortie Blu-ray 11/04/2014
Awards Aucun

 

Critique image

 

Présenté au format original cinémascope 2.35 :1, Red Lights affiche des noirs d’une profondeur extrême.

Ce choix artistique pourrait donc sembler nous priver d’un certain nombre de détails vu ces noirs qui sont comme bouchés.

Il n'en est rien. Ces ténèbres, vont bien à l’ambiance oppressante du film et donnent un côté très graphique à l’ensemble. Le réalisateur de Buried a en effet travaillé tout son film en se jouant des ombres et des contrastes qu’il maîtrise à la perfection. Ils profitent ainsi à l’utilisation de couleurs froides ou chaudes mises en opposition avec ces noirs extrêmement solides.

En ressort une image ultra ciselée et parfaitement définie la majorité du temps. De plus, le très léger grain cinéma donne encore plus de texture à l’ensemble.

Il en est également question avec les séquences vidéo qui sont affichées avec un voile qui est voulu par le réalisateur.

La compression est par ailleurs irréprochable* même au niveau de ces noirs abyssaux.

*Seul un peu de solarisation sur le flux lumineux du vidéoprojecteur dans la scène du cour est à noter. (39’02).

 

Critique sonore

 

Comme à son habitude Metropolitan offre aux home-cinéphiles des pistes DTS-HD M.A. 5.1 (48khz/16bits) en VF comme en VO.

Toutes deux, aidées par une bande originale de qualité, offrent des ambiances travaillées aux effets venant habiter les enceintes arrière pour mieux nous cueillir.

Les basses généreuses font quant à elles ressentir la pression de l’environnement et ne demandent qu’à faire sursauter les moins aguerris.

Côté dialogues, les deux pistes offrent des dialogues intelligibles tout au long du métrage.

VO vs VF :

Préférence à la VO pour apprécier pleinement le travail des comédiens même si le doublage VF au volume un poil supérieur est très recommandable.

 

Conclusion technique

 

Un ensemble de grande classe étudié et parfaitement maîtrisé pour le genre mis en image.

On rêve d’avoir eu la même chose en (48Khz/24bits) pour un surplus de dynamique.

 

Suppléments

 

-          Coulisses du tournage

-          Interviews des acteurs

-          Interview du réalisateur

-          Bandes-annonces

-          Lien Internet

 

Critique artistique

 

Après un échec mondial en salle (8.500.000 USD de recette pour 14.000.000 USD de budget), Il aura fallu 2 ans pour que Red Lights arrive enfin chez nous. Il fût en effet privé de sortie salle dans l’hexagone.

Cette coproduction Hispano-Américaine efficace ne méritait pourtant pas un si triste sort.

Thriller fantastique de très bon niveau porté par un casting de qualité (Sigourney Weaver, Cillian Murphy, Robert De Niro), Red Lights est mis en image avec un profond sens de l’esthétisme et du suspens.

Rodrigo Cortès, réalisateur de l’excellentissime Buried, soigne de nouveau ses plans et ses ambiances, ne rechigne pas à creuser ses personnages et utilise les ombres et les ténèbres comme personne.

Son récit cinématographique est riche, ses personnages bien campés et parfaitement réalistes.

De Niro campe un personnage inquiétant avec une aura de folie, Cillian Murphy est carrément habité par son rôle et Sigourney Weaver, déchirée par ses croyances, égale à elle-même donc d’une justesse absolue.

Si certaines scènes peuvent rappeler les succès que sont Poltergeist ou The Conjuring, il faudra passer outre les idées toutes faites et aller vers d’autres films à prestige pour donner une famille d’appartenance à Red Lights.

Les amateurs de paranormal et de thrillers fantastiques de qualité trouveront ici matière à vibrer.

 

Scan Disc

 

Disc Title: RED_LIGHTS

Disc Size: 37 555 384 855 bytes

Size: 29 824 610 304 bytes

Length: 1:53:48.666

Total Bitrate: 34,94 Mbps

Video: MPEG-4 AVC Video / 28909 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1

Audio: French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2170 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Audio: English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1839 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Subtitle: French / 0,187 kbps

Subtitle: French / 29,682 kbps

 

Matériel De Test

 

Matériel de Test
IMAGE

LG50PM670S

SOURCE

OPPO BDP-95EU (MZ/MR)

SON

MARANTZ PM7003 + MARANTZ SR7007 (5.1)

ENCEINTES

FOCAL SIB T + JAMO SUB 650 (mode 5.1)

Les notes

Piste 1 (VO) Piste 2 Audio Vidéo
Version Anglaise 5 Version Française 5 10 / 12 11 / 12
Verdict Bonus Artistique
21 / 24 Délaissé Un très bon moment en perspective.

Les screenshots

Par Jérôme Basseville

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Publicité Amazon - Soutenez Retro-HD

Laissez un commentaire

Publicité Google - Soutenez Retro-HD

Tests